1. Cambriolage


    Datte: 07/01/2022, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: bySalomeD

    Attention, cette histoire est assez violente, elle est basée sur le non-consentement et le viol. Si vous n'aimez pas ce genre ou si vous êtes une âme sensible, ne lisez pas ce qui suis, je peux vous garantir que vous n'aimerez pas. Pour les autres, bonne lecture.
    
    On regardent les deux filles attachées sur le canapé, terrorisées, pendant qu'on vident la maison des bijoux et de l'argent liquide entassé par ce couple de trafiquants. La maison aurait du être vide, mais on a été surpris par la présence de la gamine du couple, âgée de 18 ans ainsi que de la jeune fille au pair, embauchée pour lui tenir compagnie, elle a également dix-huit ans. Avec ce que l'on vient de prendre, on a de quoi bien vivre pour les dix prochaines années, je n'ai jamais vu autant de fric, ni de bijoux d'ailleurs.
    
    La fille du couple est habituellement en pension, dans un couvent où il n'y a qu'une dizaine d'élèves. Elle est pure et totalement ingénue, à un niveau que l'on ne peut imaginé. Il n'y a même pas internet dans ce couvent coupé du monde. Les quelques élèves, toutes de sexe féminin, n'ont jamais entendues parler de drogues et encore moins de sexe. Elles sont totalement ignorante de la chose, passant leurs temps à étudier sans moyen de communication avec l'extérieur. Si ce n'est un téléphone fixe, situé dans le bureau de la mère supérieur. Elles n'ont droit qu'à un appel de quinze minutes une fois par semaine. Les jeune filles ne sortant du couvent que pour les vacances ...
    ... scolaires.
    
    Après avoir attachés et bâillonnés les deux filles, décidant de remettre a plus tard notre décision les concernant, nous avions récupéré une petite fortune ce qui allait nous permettre de nous mettre au vert pendant plusieurs années.
    
    Mon regard se porte sur elles pendant que ma complice et maîtresse, toujours si perverse me dit, sans se soucier que les deux filles entendent.
    
    -- On a du temps non, les parents ne rentreront pas avant demain matin.
    
    -- Que veux tu faire? On a déjà tout piqué.
    
    _ Regarde cette belle poulette! Elle me dit tout en caressant les cheveux de la jeune fille au pair, terrorisée. Tu n'as pas envie de jouer avec?
    
    Je connais bien la perversité de Christine, nous avions quasiment fait tout ce qui est possible en combinaison sexuelle et j'avoue que souvent c'est elle qui guide nos ébats vers les plaisirs les plus vicieux.
    
    Je regarde l'adolescente tout juste majeure, petite rouquine effrayée, du genre plutôt sage et étudiante que délurée.
    
    -- Il parait que les rouquines sentent de la moule me dit-elle en passant sa main directement sous la robe de la jeune femme qui gémit de honte.
    
    Elle farfouilla quelques secondes dans le slip de la fille qui se tortille et ressort ses doigts qu'elle sent vicieusement.
    
    -- Ah non, elle doit bien se laver, me dit elle tout en me mettant les doigt sous le nez. La fille du couple, petite oie blanche, est vraiment terrorisée. Elle nous regarde sans comprendre trop ce qui se passe.
    
    _ Ça te plairait que je ...
«1234...9»