1. Féminin pluriel (13)


    Datte: 04/01/2022, Catégories: Lesbienne Auteur: Clothilde092

    ... retour.
    
    Mais elle refait mon geste d’hier soir, un doigt qui enfile. Clairement, elle me propose de m’enfiler, je souris et passe ma langue sur mes lèvres de gourmandise.
    
    Elle me fait signe d’attendre, va a la kitchenette et revient avec tout un assortiment. Il y a carotte, courgette, aubergine et un long concombre qu’elle met entre ses jambes et, debout, mime un coït !
    
    Je lui laisse le choix des armes. Va pour une courgette. J’aime bien la forme de l’aubergine, mais elle est trop grosse pour moi, je ne suis pas adepte de la dilatation. En revanche, elle n’en a pas peur et se l’enfile aisément.
    
    Mon clito n’étant toujours pas rassasié, je le caresse avec la courgette, la mouillant juste entre mes lèvres.
    
    Me pensant inexpérimentée ou hésitante, elle la saisit et me l’enfonce en vrillant. Deux-trois allers-retours suffisent à la couvrir de ma crème. Encore un talent caché qu’elle me révèle !
    
    Mina, elle, n’a nul besoin de ses mains pour faire entrer et sortir son légume. Ses contractions suffisent. Juste de temps en temps une main pour la remettre en place. Elle peut ainsi me baiser à sa guise.
    
    Vu nos positions respectives, elle a vu direct sur mon anus qui s’ouvre et se ferme au rythme de sa main. D’humeur farceuse, elle tente d’y mettre la courgette, mais cela force et me fait gémir. Qu’à cela ne tienne, elle choisit une carotte qui rentre sans problème. J’ai déjà été farcie de partout, mais les légumes c’est une première !
    
    Les bras en croix, je me ...
    ... laisse défoncer et par un heureux hasard, ma main touche le concombre. Mina a laissé tomber son aubergine et je me dis qu’il est assez long pour deux. A regret, j’ôte carotte et courgette, lui demande de s’allonger en face de moi. La garce a tout de suite pigé la manœuvre.
    
    Jambes emmêlées, nous nous baisons frénétiquement.
    
    J’ai son pied à portée de ma bouche et lui suce les orteils en supplément gratuit.
    
    Je crains que notre godemiché improvisé ne casse, mais il est assez souple et résiste à notre furie. Brave concombre ! Je ne pourrai plus en voir un sans me remémorer le chapelet de plaisir que celui-ci m’a procuré.
    
    Nous sommes KO. Mina rampe jusqu’à moi et m’enserrant dans ses bras, une main sur le minou, un téton dans la bouche, nous nous endormons comme des enfants.
    
    ...
    
    Au matin, trois petits coups discrets à la porte me réveillent, Lila passe la tête et m’adresse un large sourire et pose un plateau sur le lit.
    
    — Je me doutais que tu resterais à dormir. Je vous ai apporté du café.
    
    — Vous vous êtes bien amusées ensuite ?
    
    — Je suis allée sagement me coucher. J’ai un métier, moi ! D’ailleurs elle aussi, dit-elle en matant Mina qui est déjà levée, mais toujours en tenue d’Eve.
    
    — Je l’ai mise en retard ?
    
    — Pas de problème, son service ne commence qu’à 11 heures. Je sais qu’elle sera là avant. Dis donc, tu n’as pas dû t’embêter. Elle est bien faite ! Coquines !
    
    — Hmm Hmm !
    
    Et, découvrant le pot-au-feu :
    
    — S’il n’y a pas assez de légumes pour ...
«12...4567»