1. Pas de pénurie pour les masques


    Datte: 30/10/2021, Catégories: fh, fhh, fhhh, grp, couplus, inconnu, fête, noculotte, photofilm, facial, Oral préservati, fdanus, fsodo, Partouze / Groupe Humour boitenuit, Auteur: Cormobin

    Après mon divorce d’avec Simon, moi, Chloé, j’ai décidé de me laisser aller à une certaine liberté sur le plan amoureux et sexuel. Avec Simon, nous avions passé ensemble de belles décennies, mais il me faisait moins rire, et aussi, moins jouir. Simon avait lui aussi envie de liberté, nous sommes restés en très bons termes, et donc tout va pour le mieux.
    
    J’ai eu quelques aventures d’un soir, et d’autres un peu plus longues. Je porte ma cinquantaine avec un certain bonheur. Je m’entretiens physiquement, je suis de plus en plus sportive, sans doute parce que, les enfants étant maintenant autonomes, j’ai davantage de temps pour moi. Les tâches ménagères ne sont pas sans noblesse. Il faut aussi savoir en sortir et prendre l’air. Et je n’ai plus de mari à supporter, dans tous les sens du terme. Un vrai plaisir ! Une vraie disponibilité à tous égards !
    
    En ce moment, je suis avec Philippe. Il est praticien dans la même clinique que moi. Nous flirtions gentiment depuis des années. On se connaît depuis très longtemps, nous étions dans des promotions voisines en fac de médecine. Notre liberté à tous les deux se traduit aujourd’hui par quelques parties de jambes en l’air, ma foi bien agréables, détendues, sans prise de tête. Notre milieu professionnel est assez « ouvert » dirons-nous, disons ouvert à la nouveauté. Philippe a quelques connaissances dans le milieu libertin, même s’il me dit n’avoir jamais pratiqué. Je ne cherche pas à approfondir le sujet, c’est sa vie privée, après ...
    ... tout. Et puis qu’importe ! On ne sait pas de quoi demain sera fait, pourquoi s’imposer des barrières ?
    
    Donc un soir, alors que nous dînions chez Philippe, il me tend une enveloppe, en me disant :
    
    — Tiens, regarde, j’ai eu deux invitations pour une sorte de spectacle avec A.
    — Qui est A. ?
    — A. est une femme libérée, si j’ose dire, actrice porno amatrice à ses heures, la quarantaine, elle tient son blog. Elle a eu des soucis professionnels il y a quelques années, en étant dénoncée, en raison de cette activité, qu’elle exerçait pourtant en toute liberté, sans influer sur son activité professionnelle. Mais son pays est assez conservateur. Du coup, elle avait dû arrêter toute son activité libertine et publique, mais maintenant, elle a quitté son travail et elle peut faire ce qu’elle aime, très librement.
    — Et elle aime quoi ?
    — En gros, pour faire simple et direct, elle baise de manière plutôt hard, et elle en fait des films.
    — Des films pornos ?
    — Oui, des films pornos comme tu dis. Et c’est son mari qui filme.
    — Son mari ?
    — Oui, je t’assure. Il filme, il fait les montages, et ils tiennent tous les deux le site internet.
    — Tu pourras me montrer ?
    — Oui, il faut que je retrouve l’adresse, tu verras.
    
    Philippe trouve très vite le nom du site, et me montre. Il y a à la fois un blog, avec des billets, des photos, et une rubrique de vidéos. Je clique, et effectivement, les vidéos sont très explicites. C’est fort, même parfois très fort, mais le plus impressionnant, ...
«1234...9»