1. Le curé, le retour


    Datte: 23/02/2021, Catégories: fh, grp, religion, collection, Voyeur / Exhib / Nudisme Masturbation Oral pénétratio, fsodo, hdanus, hsodo, Partouze / Groupe confession, délire, Humour Auteur: Tito40

    ... la laissant reprendre ses esprits calmement. Elle est restée longtemps debout à regarder les flammes, les bras serrés contre sa poitrine, à sangloter. Puis enfin les mots sont venus alors que je la voyais toujours de dos.
    
    — Je suis perdue, mon Père ; j’ai besoin de votre aide.
    — Comment puis-je vous aider, ma fille ?
    — Je dois me marier la semaine prochaine avec Charles-Édouard, et je crois que je ne suis pas prête.
    — Pourtant vous préparez ces épousailles de longue date, et quand je vous vois ensemble vous respirez le bonheur.
    — Oui, mon Père, nous nous aimons, mais vous savez que j’ai fauté. Je ne suis plus vierge.
    — Dieu le sait, ma fille ; je ne suis que son messager. Dieu vous aime et ne vous juge pas. Il sait la difficulté de toute tâche, il sait et il vous aime, quoi que vous fassiez.
    — Pardonnez-moi, mon Père, d’être aussi directe, mais c’est devenu du blabla de curé ce que vous me dites. Je suis une salope. Voilà. La première fois j’ai fauté un peu malgré moi, prise par l’ambiance. Mais j’ai aimé ça. J’adore ça. J’adore les hommes. J’adore faire l’amour. J’adore jouir. J’adore la bite. J’adore…
    — Il suffit, ma fille ! Nul besoin de me donner des détails. Reprenez-vous !
    
    Heureusement qu’elle me tournait le dos et que je sais utiliser un ton un peu directif. Elle s’est arrêtée net. Mais rien que de l’imaginer nue à se faire prendre, j’en bandais [encore] comme un âne. J’ai prétexté une urgence – d’ailleurs, c’en était une – pour aller me calmer dans les ...
    ... toilettes. Elle m’avait tellement chauffé avec ses cochonneries que c’est venu très vite, épais, chaud et gluant. J’ai tiré la chasse sur ma honteuse semence et je me suis lavé les mains avant de revenir dans ma pièce principale. Elle était toujours face au feu, et moi j’étais plus tranquille, plus détendu, prêt à l‘entendre à nouveau.
    
    — Je suis une salope, n’est-ce pas, mon Père ?
    — Ma fille, ce mot est inconvenant. Vous êtes une jeune personne pleine de vie qui fait des expériences charnelles, et peut-être avez-vous besoin de grandir un peu. La vie, ce n’est pas que le sexe.
    — Ça vous va bien de dire ça, mon Père. Vous, les curés, à part quelques perturbés qui s’en prennent aux enfants, vous avez fait vœu de chasteté et vous n’y pensez même pas, au sexe.
    — Détrompe-toi !
    
    Satan s’est emparé de ma bouche pour dire cette connerie sans nom. Comme quoi il faudrait toujours tourner sept fois sa langue dans sa bouche. Satan, dès la sixième, s’impatiente et cherche une autre victime. Quand elle m’a entendu, elle a fait volte-face pour me regarder dans les yeux.
    
    — Vous voulez dire que vous aussi, mon Père, vous pouvez avoir des envies ?
    — Mais oui, ma fille. Je ne suis qu’un homme. Mais contre ces envies j’ai une approche spirituelle, distanciée, construite. J’ai fait vœu de chasteté.
    — Ça doit être terriblement difficile…
    — Ça l’est, en effet.
    
    Anne-Solange a quitté son imperméable tout en continuant la conversation. Elle était vêtue de façon inhabituelle pour elle. ...
«1234...7»