1. La Gestionnaire (10)


    Datte: 30/06/2020, Catégories: Trash, Auteur: hugo_g

    Les chants d’oiseaux me réveillent. Il est neuf heures. Charlotte dort encore. Je la regarde. Elle est très belle. Comment comprendre ce qui la pousse à subir des traitements de choc ? Mais si je veux la dégoûter du SM, il faut que je continue. Je me lève. Je tape le flanc de Charlotte du pied.
    
    — Debout salope... tu n’es pas courageuse ce matin...
    
    Charlotte s’éveille brutalement. Elle pensait que son supplice était terminé.
    
    — Va te laver entièrement... tu porteras aujourd’hui, un porte-jarretelles, des bas avec tes talons hauts... c’est tout... file... tu m’apporteras mon thé avec des tartines grillées... merci mon esclave préférée...
    
    Charlotte ne dit rien. Elle file droit vers la salle d’eau. Je somnole. Quelques bruits auprès de moi me font ouvrir les yeux. Charlotte est là, debout à côté du lit. Elle porte la tenue sexy demandée. Elle me tend un plateau. Dessus, mon petit-déjeuner est préparé.
    
    — Merci... Tu as déjeuné ?
    
    — Non Mon Maître...
    
    — Mets-toi à genoux à côté de moi...
    
    Je commence à manger. Je lui tends quelques miettes de pain. Je finis mon thé. Il en reste un peu dans la théière. Je le verse dans mon bol.
    
    — Tiens, c’est pour toi
    
    — Merci
    
    — Allez dépêche-toi... emporte le plateau dans la cuisine, range et viens me retrouver dans le salon...
    
    Je passe dans la salle d’eau pour une douche bienfaisante. J’enfile un jeans et un débardeur noir. Assis dans le fauteuil, j’attends Charlotte. Elle arrive.
    
    — J’attends vos ordres Maître...
    
    — Aujourd’hui, je vais t’apprendre les positions d’attente. Va chercher un bandeau, vite...
    
    Quelques minutes plus tard, Charlotte me tend un bandeau de cuir noir. Je lui pose sur les yeux.
    
    — La première position est celle que tu devras tenir sans que je te le dise. Écarte les pieds, les mains dans le dos, la tête haute, le regard vers le bas. Allez mets-toi en position.
    
    Charlotte s’installe.
    
    — Comme cela Maître ?...
    
    — Oui cela va... nouvelle position... pour être un bel objet... mets-toi à genoux sur la table.
    
    Charlotte avance doucement, la main en avant pour chercher la table. Elle met ses genoux sur le plateau de verre.
    
    — Avance tes genoux...écarte tes genoux... pose tes avant-bras sur le plateau... cambre-toi... fais saillir ton cul...
    
    Charlotte est belle ainsi. Ses seins pendent entre ses bras. Ses fesses tendues appellent la caresse. La laisse métallique bruisse sur le plateau de verre. Elle est crispée. La tête est droite face à la fenêtre. Elle ne bouge pas.
    
    — Tu ne dois pas bouger un cheveu... tu dois attendre que ton Maître s’occupe de toi...
    
    Tu es dans une posture qui est dégradante. Elle montre ta condition de soumise. Surtout ne bouge pas... garde la pose : reins cambrés cuisses ouvertes.
    
    Je sens Charlotte délicieusement offerte et prête à tout accepter. Elle se conduit comme la dernière des putes... Je la trouve de moins en moins femme... Elle se conduit de plus en plus comme une femelle. Dire qu’il y a quelques mois, Charlotte ...
«1234...8»