1. Quand le chat dort...


    Datte: 24/01/2023, Catégories: f, fh, couple, amour, Voyeur / Exhib / Nudisme noculotte, vidéox, Masturbation Oral pénétratio, Auteur: Notsoquietlover

    ... partenaire s’assied sur lui, lui tournant le dos, dans la position de lareverse cow-girl. Après s’être empalée sur sa bite, la femme murmure à l’homme de la prendre fort et il ne tarde pas à s’exécuter. Sa compagne rebondit sur ses cuisses à mesure que sa bite s’enfonce toujours plus profondément et vite en elle, lui arrachant des cris et des « Encore ! » qui m’excitent au plus haut point. Mon corps est plus tendu que jamais, prêt à exploser de plaisir et je me mords les lèvres pour retenir des cris qui réveilleraient mon homme endormi.
    
    Les mains de l’homme passent à l’avant du corps de celle qui est empalée sur lui. Elles quittent les hanches qu’il tenait fermement, l’une se dirigeant vers son cou, l’allongeant sur lui, l’autre lui frottant violemment le clitoris. Il déclenche l’orgasme de sa compagne à coups de cris et de convulsions, ainsi que le mien. Je contiens mes propres cris, mais n’arrive pas à contenir les soubresauts de mes hanches et de mon bas-ventre qui se tordent sous l’effet du plaisir.
    
    Une fois ma respiration retrouvée, j’enlève mes écouteurs et tourne mon regard vers Thibault, pour vérifier qu’il dort toujours.
    
    — C’est moi ou tu viens de te toucher devant du porno pendant que je dormais ?
    
    Mince, moi qui pensais avoir été discrète ! Appuyé sur un coude, il me lance un regard qui, bien loin d’être accusateur, témoigne très clairement de l’état d’excitation dans lequel la scène à laquelle il vient d’assister l’a plongé.
    
    — Ça dépend, tu as ...
    ... apprécié le spectacle ? je lui demande, espérant l’attiser encore plus.
    — Je n’ai pas assisté à grand-chose, tes petits cris de souris viennent tout juste de me réveiller.
    
    Il m’embrasse sans retenue, fait jouer sa langue avec la mienne et me mordille la lèvre avant de me dire d’une voix grave, terriblement impérative et urgente :
    
    — Relance la vidéo.
    
    Il sait que je ne peux pas résister et que rien ne m’excite plus que quand il commence à me donner des ordres. J’appuie sur le boutonplay, faisant retentir dans la chambre les cris de plaisir de l’actrice en train de se faire prendre.
    
    — Ne quitte pas l’écran des yeux.
    
    J’obtempère pendant qu’il fait descendre ses lèvres de mon oreille à la base de mon cou. Il s’attarde sur le creux à la base de ma mâchoire, sachant cette zone particulièrement érogène. Ma respiration, qui s’était pourtant calmée, se fait de plus en plus rapide.
    
    En parallèle, j’assiste à un cunnilingus des plus torrides. Allongée sur une table, la femme tient la tête de son amant, agrippée comme si ça vie en dépendait à ses cheveux bouclés, pendant qu’il fait jouer sa langue sur son clitoris. Ses mains lui tiennent fermement les hanches afin que son travail ne soit pas entaché par les mouvements de sa partenaire.
    
    Dans sa descente, Thibault atteint enfin mes seins. Ses lèvres vagabondent, se perdent dans le creux qui les sépare, avant que ses dents ne rencontrent mon téton gauche. Je sens ses dents frôler son pourtour, tandis que sa langue le titille ...
«1234...»