1. Willow, soumise atypique (15)


    Datte: 24/11/2022, Catégories: Divers, Auteur: Willow

    ... nous présenter la jeune soumise qu’on venait d’admirer. Il fallait juste lui laisser le temps de se doucher. Pour nous faire patienter, il nous servit un peu de champagne. Nous nous présentâmes sommairement puis nous discutâmes de la soirée, tout aussi rapidement. Alexandre sortit, enthousiaste pour aller chercher la star de la soirée (disait-il) et quand il revint et prononça le nom de la jeune femme, mon regard se plongea dans le sien… Je n’en crus pas mes yeux, j’en échappai ma flûte et je vis rouge. Je partis alors à toute hâte, excédé et sans un regard pour personne. Willow a bien essayé de me retenir mais c’était peine perdue ! Et on a fini par s’engueuler.
    
    À peine rentré chez moi, j’ai commencé à réfléchir à tout ça… Quelle bousculade dans ma tête ! Du coup j’ai passé les jours suivants à gamberger, encore et encore, la tête encombrée de réflexions, de pensées. J’ai évité Willow toute la semaine, c’était compliqué de la voir, de lui parler sans faire revenir les images de cette soirée. Je lui en voulais (et c’est toujours le cas) un peu évidemment pour ne pas m’avoir dit la vérité sur tout ça. Mais, au-delà de ça, j’ai besoin de réfléchir sans être perturbé par des éléments extérieurs pour le moment. Deux éléments me questionnent particulièrement : tout d’abord ma vision de la sexualité ou plutôt de ma sexualité et ensuite, je me demande ce que je pense vraiment de Willow. L’air de rien, toute cette histoire me fait me questionner sur ma façon de voir la ...
    ... sexualité : déjà parce que ce que j’ai vu m’a tout de même vraiment excité, je dois bien le reconnaître. Mais aussi parce que je voyais ces personnes qui n’étaient absolument pas choquées de ce qu’elles regardaient. Attention, je ne suis pas un naïf ni un amoureux transi qui a forcément besoin de violons et de romantisme exacerbé pour pouvoir coucher. Je sais aussi qu’on peut avoir des envies et des habitudes sexuelles différentes. Mais il est vrai que j’ai toujours vu le sexe comme quelque chose qui se vit à deux et en couple exclusif. Je me demande si je ne suis pas un peu vieille école à ce niveau là du coup. Je constate tous les jours que de plus en plus de gens ont une sexualité débridée et l’assument très bien. Je ne pense pas devenir un libertin total ni faire des partouzes ni même des soirées comme celle à laquelle j’ai assisté l’autre soir. Mais m’ouvrir un peu plus, ce serait peut-être utile… agréable surtout. À voir.
    
    Et Willow… Willow, je ne sais pas. Je ne sais plus vraiment quoi penser. C’est ma meilleure amie évidemment et ça ne changera pas même si je fais la gueule en ce moment (ça doit la rendre dingue d’ailleurs). Il est vrai aussi que je l’ai toujours trouvé attirante et belle même, que son caractère m’amuse tout autant qu’il m’impressionne. Mais, comment dire, là, quand j’ai compris que c’était elle que je voyais, j’ai ressenti quelque chose de plus profond qu’une simple blessure amicale parce qu’elle ne m’avait pas parlé de tout ça. Une forme de jalousie je ...
«1234...10»