1. Willow, soumise atypique (15)


    Datte: 24/11/2022, Catégories: Divers, Auteur: Willow

    ... pense. Pourtant je sais bien qu’elle a une vie sexuelle très active mais de la voir, de la voir en plus sous l’emprise (apparemment en tout cas) de cet homme, ça m’a heurté. Je ne sais pas ce que ça veut dire, je ne sais pas si je ne me suis peut-être pas toujours un peu voilé la face par rapport à elle et à mes sentiments… Je ne sais pas en fait, c’est compliqué mais ça m’interroge en tout cas. Bon, l’avantage c’est que je n’ai pas trop à me casser la tête avec ses réflexions là parce que rien n’est possible entre Willow et moi. Nous sommes trop différents, et puis cette amitié est bien trop forte pour envisager quoi que ce soit d’autre entre nous. Mais c’est une sacrée nana quand même…
    
    Mais je sors ce soir, il n’est plus temps de penser à tout ça ! Patxi veut qu’on aille boire un verre au Mystic, ça me changera les idées.
    
    ***********************
    
    Je suis tranquille, dans le bar, j’attends le retour de Patxi avec nos verres. Soudain je sens qu’on m’attrape par la chemise, puis alors que j’essaye de voir qui s’en prend en moi, je me retrouve contre le mur. Oh mince ! Willow ! Et là, elle me balance un monologue fracassant et direct, à la Willow en somme. Après quoi, elle me laisse là, comme un con, contre le mur du bar. Je me réajuste rapidement avant le retour de Patxi qui se ramène innocemment avec les verres. Il me parle un peu de Loïc, de leur discussion et me précise qu’il le trouve super sympa. J’écoute sans vraiment capter ce qu’il me raconte. Willow m’a ...
    ... secoué ; moi qui étais déjà paumé dans mes réflexions. Mais ce qu’elle m’a annoncé pour Anaïs me surprend, je l’appellerai demain pour en avoir le cœur net. Et puis, pour être honnête, Willow me manque aussi (amicalement j’entends).
    
    ***********************
    
    Bon, le reste de la soirée d’hier s’est bien déroulée. J’ai mis mes états d’âme de côté afin de bien profiter du moment. Mais avec le matin, reviennent les soucis… Mais la nuit m’a porté conseil. Une fois bien réveillé, je prends mon téléphone pour appeler Anaïs.
    
    — Ah ! Arthur ! Je suis contente de t’avoir, on va pouvoir parler un peu…
    
    — Willow m’a affirmé que tu n’étais pour rien dans toute cette histoire. Mais comme on ne se parle pas trop, enfin surtout moi quoi, je n’en sais pas plus.
    
    — Alors en fait, je n’étais absolument au courant de rien ! Le jour de notre rencontre, Alex m’a dit que le meilleur ami d’une de ses amies serait dans ce bar et il m’a donné une description physique. Ensuite, il m’a expliqué que cet homme était célibataire et que son amie cherchait à le caser mais qu’il ne devait pas être au courant. Tu connais la suite : je suis venu dans le bar où vous étiez et je t’ai repéré. Après quoi, je suis venu vers toi. Alors, oui, je t’ai menti à ce niveau là juste mais pour moi, ce n’était rien de grave parce que je ne me suis pas forcée à sortir avec toi. Si tu ne m’avais pas plu, il ne se serait rien passé entre nous. Mais je ne voulais pas non plus trahir ta meilleure amie en révélant le ...
«1...345...10»