1. Un dernier coup pour la route


    Datte: 22/09/2022, Catégories: fh, fhh, fagée, extracon, candaul, inconnu, parking, Voyeur / Exhib / Nudisme noculotte, Oral pénétratio, fsodo, extraconj, Auteur: MauriceBernard

    ... adroitement ma verge tendue en me caressant les couilles de ses doigts légers, l’homme, la quarantaine énergique, s’approche à pas lents en massant son sexe par-dessus son pantalon. Je préviens quand même ma douce complice qui ne s’en émeut pas, évidemment :
    
    — Laisse-le faire, il ne nous dérange pas, non ? fait-elle en tenant ma queue trempée de sa salive, avant de reprendre sa fellation encore plus énergiquement.
    
    Elle a évidemment très envie que nous vivions une de ces nombreuses aventures que nous partageons depuis quelques années, soit ensemble, soit qu’elle soit seule et m’en raconte le détail après coup. Je fais donc signe au routier qu’il peut s’avancer encore, ce qu’il fait sans hésitation jusqu’à se trouver tout près de ma suceuse.
    
    — Bonjour, je ne vous dérange pas ? interroge-t-il avec un sourire un peu moqueur.
    
    Il a bien compris nos intentions, mais s’amuse à faire comme si…mais pas longtemps, car ma coquine l’invite à se placer devant elle, alors qu’elle m’offre son adorable petit cul, que la jupe relevée a découvert. Mes mains parcourent ses fesses dont la peau douce m’excite tellement et je glisse lentement son minuscule string afin qu’elle soit plus à l’aise pour la suite… Grâce à la légèreté de sa blouse, je parviens sans mal à lui retirer aussi son soutien-gorge, de telle sorte que la voici nue sous ses vêtements d’été. Pendant ces quelques instants, la belle s’est attaquée à l’ouverture du pantalon de notre compagnon et en a extrait un membre ...
    ... fort bien proportionné dont elle apprécie le poids et la raideur avec ses deux mains. Déjà, le gland s’est dégagé du prépuce et elle en titille l’entrée à petits coups de langue ; joueuse comme elle l’est, elle admire l’effet produit avant de lécher lentement tout le sexe du haut en bas, tout en regardant l’homme de ses beaux yeux bleus rieurs. Les deux couilles serrées doucement au creux d’une main, elle engloutit ensuite la bite raide et entame une fellation dont les effets sont redoutables !
    
    Un jour, dans un sauna, un type n’a pas su se retenir plus de quelques dizaines de secondes avant de gicler en l’air, sans pouvoir s’en empêcher…
    
    Devant ce spectacle envoûtant, mon propre sexe s’est tendu vers le cul de ma douce et, après avoir lentement étalé sa mouille avec mon gland, j’introduis celui-ci dans sa chatte alors qu’elle se cambre pour faciliter le mouvement. Elle suçant, moi la baisant, nous partons dans une sarabande telle que nous l’apprécions jusqu’à ce que des bruits dans le sous-bois nous alertent. C’est une petite famille qui cherche un coin tranquille pour installer les mômes à l’ombre, en cette chaude fin d’après-midi.
    
    Dans la précipitation, le routier et moi-même dissimulons nos sexes alors que Patricia déroule rapidement sa petite jupe. Néanmoins, nos envies non satisfaites, nous cherchons le moyen de poursuivre nos jeux, mais décidément, en plein jour, il est délicat de s’y livrer sans risque. Le chauffeur se risque alors à proposer : « Il n’y a pas ...