1. Tombés du ciel (7)


    Datte: 03/08/2022, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: Yojik

    ... sous-vêtements de sa valise.
    
    — Non, reste comme ça. Ca plaira à Roger.
    
    — Mais Alicia... Oh, tu as raison.
    
    Elles sortirent, main dans la main, et Alicia grimpa dans sa voiture et Bérénice dans la sienne. Un peu avant 19h, elles arrivèrent devant chez l’agriculteur. Le temps s’était assombri, il allait sûrement y avoir un orage. La lumière était allumée dans le séjour. Elles se garèrent et sortirent des véhicules :
    
    — Attends-moi, je vais faire sortir Roger.
    
    — J’ai peur qu’il dise non.
    
    — Ça ira. J’espère.
    
    Alicia entra dans la maison. Roger, Hala et Salil étaient là. Les enfants étaient déjà en pyjama.
    
    — Ah maman, s’écria Salil.
    
    — Oh mes chéris. Vous êtes déjà lavés ?
    
    — Oui, papi nous a fait prendre une douche, expliqua Hala.
    
    — Oh, merci. Dis, tu peux venir dehors un moment ? Les enfants, soyez sages en attendant.
    
    Mais ils n’écoutèrent que d’une oreille, l’attention focalisée sur la télé allumée. Roger se dit que la petite Alicia avait craqué en faisant les boutiques et qu’elle avait besoin d’aide pour sortir ses achats de la voiture. Il suivit Alicia dehors et alla vers le côté de sa maison où les voitures se garaient.
    
    — Attends. Je veux te parler.
    
    — Quoi, Alicia.
    
    — Heum, je suis allé voir quelqu’un, je n’ai pas fait les boutiques.
    
    — Bruno ? Ce n’était pas la peine de faire tout ça.
    
    — Non, pas Bruno. Bérénice.
    
    — Pardon ?
    
    — Oui, Roger, elle est venue me voir.
    
    L’agriculteur se tourna vivement, la femme qu’il avait ...
    ... aimée plus jeune était là, une petite valise à la main. Il la reconnut facilement, il l’avait parfois aperçu lors des marchés ou à d’autres occasions. Elle était toujours très belle. Alicia et Bérénice expliquèrent ce qui était arrivé depuis deux jours : la révélation de Myriam, la rencontre au marché le matin, la venue de la jeune femme chez son ex-amante. Tout en évitant les détails concernant les échanges sur les conditions de la présence d’Alicia ici et sur leur relation sexuelle de l’après-midi. Pris par le récit, ils ne se rendirent pas compte que la pluie commençait à tomber. Roger reçut un uppercut lorsqu’il apprit pour la grossesse et l’accouchement sous X. S’il avait été moins con, moins agressif avec Bérénice, elle aurait pu revenir vers lui avec le ventre rond. Il se maudit lui-même, il avait raté quelque chose. Un coup de tonnerre gronda, les alertant sur les conditions météo qui se dégradaient.
    
    — Rentrons vite.
    
    — Attends. Alicia veut te demander quelque chose. Moi, j’ai déjà accepté. C’est pour ça que je suis là.
    
    Alicia dévoila la demande faite à Bérénice. La mâchoire de Roger faillit se décrocher toute seule. Elle voulait avoir la sensation d’avoir un père et une mère pour quelques jours ? La pluie redoublait d’intensité, il fallait se décider vite. Pourtant, ce n’était pas simple. Et comment Bérénice avait-elle pu accepter ? Et lui, pourquoi accepterait-il de se faire appeler "papa" ? Papa, il en avait tellement rêvé...
    
    — Rentrons.
    
    — Alors ?
    
    — ...
«1234...10»