1. La nièce


    Datte: 07/07/2022, Catégories: fh, ff, ffh, hplusag, fagée, religion, Voyeur / Exhib / Nudisme Oral préservati, pénétratio, fsodo, Humour contes, Auteur: Vopicek

    ... détachées.
    
    — Louise, viens vers moi, ce matin, j’ai besoin d’un petit câlin(zut, je recommence avec ces vers)
    — Mais, votre excellence, vous n’y pensez pas, si tôt le matin ? Je n’ai pas encore pris mon bain après toutes ces perversions de la nuit.
    — C’est pas grave, cela coulissera d’autant mieux, maintenant que c’est bien graissé.
    — Attendez que je retire le lait de la plaque et je suis à vous.
    
    C’est ainsi que Louise se trouva embrochée tôt le matin par son Excellence qui oublia de mettre le chapeau épiscopal sur sa bite et se planta, travailla, baratta, tant et plus qu’à la fin il explosa d’un long flot de semence qui se joignit au produit des couilles d’Ildéfonse dans la course aux ovaires de Louise,
    
    Petit-Louis a pris en tête le virage des trompes de Salope, excusez, je voulais dire de Fallope, talonné par son ami Alexis, il frétille de la queue comme un alevin devant la bouche d’un brochet, il fonce, comme son père, il arrive en vue de ces monstrueux ovaires, se jette la tête la première, pratiquement en même temps que son ami Alexis. La porte se referme et les poursuivants se cassent le nez dessus et ils sont refoulés pour atterrir finalement sur la couverture ecclésiastique. Nos deux héros ont gagné la course, ils s’installent confortablement dans ces appartements princiers, ils vont être tranquilles pendant neuf mois, choyés, bichonnés, nourris logés, avant leur venue dans ce monde cruel.
    
    — Mais, Votre Seigneurie, vous avez oublié de vous couvrir et ...
    ... vous avez rempli ma chatoune. Que se passera-t-il si je tombe enceinte ?
    — Ne t’inquiète pas, je ne manque pas de ressource, il y a assez d’institutions religieuses qui me sont bien dévouées et où tu pourras accoucher. Ensuite, nous prendrons tout en charge.
    — Oui, mais ce sera mon fils tout de même, je n’en ai jamais eu jusque-là !
    — Raison de plus de ne pas craindre de suite.
    — C’est vrai, allez donc vous rafraîchir et on passe à table, Ildéfonse doit rentrer tout soudain avec du bois de chauffage.
    — Au fait, j’ai une nièce que j’adore, elle est aux études et elle aimerait passer quelque temps à la campagne pour s’aérer l’esprit, pensez-vous que vous pourriez l’héberger ?
    — À ses risques et périls, répond Louise, qui s’imagine déjà des parties triangulaires où elle n’aura pas à tenir le rôle de l’hypoténuse. Je suppose qu’Ildéfonse sera enchanté d’avoir de la chair fraîche, déjà qu’avec ses catéchumènes féminines, je le voyais dans un état d’excitation avant qu’on parte dans la fornication. Mais dans ce cas-là, il faudra avoir des préservatifs garantis étanches et pas des Puma ou des Vatican.
    
    À ce moment-là, Ildéfonse arrive portant une grande corbeille remplie de bois de chauffe.
    
    — Votre Excellence est réveillé, vous avez bien dormi, mais j’ai l’impression que l’odeur de ma chambre s’est transmise dans la cuisine, Louise, va donc te laver, cela transpire le stupre et la fornication tôt le matin.
    — Ne la gronde pas, proteste l’évêque, c’est moi qui ai remis le ...