1. Julie


    Datte: 30/06/2022, Catégories: fh, hplusag, campagne, Collègues / Travail école, amour, cérébral, Voyeur / Exhib / Nudisme Oral pénétratio, fsodo, rencontre, Auteur: Roy Suffer

    *********
    
    — Asseyez-vous, je vous en prie… Alors, jeune homme, dites-moi, que vous arrive-t-il ? J’ai regardé votre dossier, vous étiez un élève brillant en troisième, et voici que soudain vous vous écroulez. Moyenne de français en berne, idem pour l’anglais, pour la biologie, et même pour le dessin et l’éducation physique avec deux retenues à la clé. J’avoue ne pas comprendre, expliquez-moi.
    — Pourtant il travaille, Monsieur le Proviseur, je peux vous l’assurer…
    — Permettez, Madame, laissez parler votre fils.
    — Ben je… en fait, ce sont des retenues ou des zéros parce que j’avais oublié mes affaires…
    — Mais enfin, Pascal…
    — Laissez, Madame, je vous en prie. Laissez-le aller jusqu’au bout. Vous avez oublié vos affaires, expliquez-nous.
    — Ben… Je… Voilà, il y avait sport et je n’avais pas mon sac, dessin et je n’avais pas le matériel. Alors j’ai été collé…
    — Dans un sens, ça paraît normal, non ? Comprenez que si on n’a pas envie de faire ceci ou cela et qu’il suffise de ne pas apporter ce qu’il faut pour y échapper, ce serait trop facile.
    — Non, non, c’est pas ça… juste j’avais pas vu qu’il y avait sport ce jour-là.
    — Un principe de base, jeune homme, quand on prépare son sac le soir pour le lendemain, on regarde l’emploi du temps.
    — Ben oui, mais… comme on en a changé trois fois, je ne sais plus trop…
    — Faites voir votre emploi du temps, s’il vous plaît… Ah ! En effet, c’est illisible et incompréhensible. J’aperçois la première version qui était propre, mais ...
    ... ensuite c’est barré, raturé, modifié. Évidemment, avec ça vous pouvez faire des erreurs. Bien, vous savez ce que l’on va faire ? Je vais vous en tirer un propre… seconde B4, c’est bien ça ? Voilà… Tout beau, en couleurs et avec même le nom des professeurs. Un deuxième pour afficher au-dessus de votre bureau à la maison, et puis on va marquer en rouge, le mardi « sac de sport », le jeudi « carton à dessin », et puis ? D’autres choses particulières ?
    — Oui, le vendredi y a musique, il faut une flûte… mais je la laisse tout le temps dans mon sac.
    — Vendredi, « flûte à bec », qui risque de se casser très vite en restant dans le sac. Et l’autre, on le colle dans le cahier de textes, par-dessus ce gribouillis incompréhensible. Voilà…
    — Pascal, qu’est-ce qu’on dit ?
    — Merci, Monsieur.
    — Monsieur le Proviseur, je te prie.
    — Oh laissez, Madame, « Monsieur» était déjà bien. Combien de fois les élèves me crachent un « bonjour » tout sec dont il faut que je me contente. Bien, mais cela n’explique pas tout. Il y a aussi ce zéro en anglais, étonnant pour quelqu’un qui avait dix-huit l’an passé ?
    — Pareil, devoir oublié…
    — Toujours à cause de l’emploi du temps ?
    — N… non, pas vraiment… j’ai pas vu qu’il y avait un devoir à rendre…
    — Vous ne l’aviez pas noté sur votre cahier de textes ?
    — Si, mais… je l’ai pas retrouvé… pas vu…
    — Comment cela, pas retrouvé ? Ce devoir était bien noté pour le jour où vous deviez le rendre, non ?
    — Oui, oui, j’avais bien mis la date. Mais ce jour-là ...
«1234...35»