1. En province


    Datte: 23/06/2022, Catégories: fh, fplusag, oncletante, alliance, grossexe, amour, Masturbation caresses, intermast, Oral pénétratio, init, initiatiq, Auteur: Roy Suffer

    Putain ! On peut plus se branler tranquille, merde ! Béa vient de faire irruption dans ma chambre sans prévenir alors que je révisais le bac sur ma tablette. Oui, je révisais, je révisais même l’anatomie, sur un site porno peut-être, mais ce sont les seuls à proposer des images aussi détaillées.
    
    — Ce que ça pue là-dedans, braille l’obsédée de la propreté. On dirait un terrier de renard ou de blaireau.
    — Oh ça va, râle pas, je vais aérer…
    — Tu te laves, au moins ?
    — Ben évidemment !
    — Mais qu’est-ce qui pue comme ça ?
    — Je sens rien…
    — Tu ne sens rien parce que tu es baigné dedans, mais vraiment ça schlingue !
    — Sais pas ce que ça peut être…
    — Allez, donne ton linge.
    — Je l’ai déjà mis dans la panière en me lavant…
    — Bon, voyons ces draps…
    
    Ah non, merde, ils ne sont même pas secs. Ben oui, je me suis branlé cette nuit, comme toutes les nuits. Elle ne dit plus rien, elle est gênée, elle rougit un peu et tire sur les coins, je repique le nez dans un bouquin, je crois que je rougis aussi. Elle ouvre grand la fenêtre et se barre avec mes cartes de France encore humides. Ouf, tranquille, je vais pouvoir revenir sur mon porno. Re-merde, la revoilà, mais elle frappe cette fois, avec des draps propres. Je la regarde par-dessus mon bouquin, se tortiller, se pencher, s’étirer pour refaire mon lit. Elle est vraiment bien gaulée.
    
    Mon père a toujours eu bon goût. Concernant les femmes, je veux dire. Ma mère était superbe, elle doit l’être encore, à l’autre bout ...
    ... de la Terre avec son meilleur ami. Celui de papa, qui donc est devenu celui de maman. Il faut avouer qu’il a cumulé, mon paternel. Calvitie précoce, mais incomplète, il lui reste une couronne. Aujourd’hui les mecs se rasent carrément, mais pas lui. Et puis ça ne lui irait pas. Trop… je ne sais pas comment dire, pépère quoi, petit, un peu rond, pas sportif ni baraqué, trop sérieux aussi avec ses grosses lunettes d’écaille. Tu te demandes comment ces nanas canon lui sont tombées dans les bras. Parce que quand ma mère s’est tirée, il n’a guère mis plus d’un an avant d’épouser ma belle-mère. Bon, c’était sa secrétaire, ça aide. Maintenant elle ne bosse plus. Enfin, plus à l’extérieur. L’autre soir, ça a un peu pété entre eux :
    
    — Je n’ai rien fait comme d’habitude, mon chéri ! Juste un peu de lessive, du repassage… Ah et puis je suis allée faire les courses, avec TON argent, il est vrai. Alors en rentrant, pour m’occuper, j’ai fait de la cuisine. Un peu de ménage aussi puisque cette cuisine ouverte au milieu du salon m’oblige à ce qu’elle soit nickel en permanence. J’en ai profité pour faire le reste du salon, et puis l’entrée, ton bureau, l’escalier et les chambres. J’ai descendu les poubelles aussi, et je suis allée aux containers de tri. J’ai ramené le courrier, j’ai payé les factures avec TON argent, toujours. Et comme il faisait beau, j’ai également fait les vitres, mais seulement du rez-de-chaussée. Il fallait bien que j’en garde un peu pour demain, j’avais peur de ...
«1234...29»