1. L'aide à domicile ramène sa facture


    Datte: 21/06/2022, Catégories: fhh, médical, fsoumise, hsoumis, fdomine, hdomine, humilié(e), fsodo, sm, Humour totalsexe, Auteur: Normande76

    ... endolori.
    — Et quelle taille fait sa queue ?
    — Elle est un peu plus petite que celle-là.
    — Eh bien, on ne va pas chipoter pour si peu.
    
    Le gland de l’infirmier était bien moins gros que celui de son mari, sa queue ressemblait à une énorme fusée, taillée en pointe.
    
    — Tu vas voir, j’ai une grosse queue, mais elle passe partout
    
    L’infirmier approcha le bout de sa queue de son petit trou déjà entrouvert, et poussa tranquillement.
    
    — Mon Dieu, ça me défonce, arrête !
    — Mon gland est déjà passé, je fais une pause si tu veux.
    — Oui, mais je suis déjà remplie, tout ça ne peut pas rentrer.
    — Si, si dit-il en reprenant la poussée.
    
    Sylvie avait l’impression que cela remontait jusqu’à dans le ventre
    
    — Tu vois Sylvie que ton orifice de derrière est plus profond que ton devant, je suis déjà au fond. Nous allons maintenant pouvoir nous amuser.
    
    L’infirmier fit bien crier Sylvie, son cul était complètement rempli et dilaté.
    
    — Je vais tout bien te remplir maintenant !
    
    Sylvie avait hâte que cela s’arrête, son cul était dans un tel état.
    
    — Oh ! oui, vas-y, remplis-moi vite !
    
    Il lui inonda son cul, le sperme faisait du bien à l’orifice dilaté de Sylvie, c’était comme une pommade anesthésiante et lubrifiante qui la soulageait.
    
    Il retira sa grosse queue laissant un gros trou écarlate qui restait à moitié ouvert, ou le sperme commençait à sortir ; sa chatte quant à elle s’égouttait toujours de sa cyprine abondante.
    
    — Eh bien, Sylvie, maintenant tu peux te ...
    ... faire prendre par n’importe qui, le passage est fait !
    
    Mr X, spectateur de la scène, se branlait toujours, lui seul n’avait pas encore joui.
    
    Sylvie bien qu’un peu sur les genoux voulait prendre sa revanche.
    
    — Vous vous êtes bien amusé à m’humilier de la sorte, mais ce n’est pas fini, Mr X a toujours besoin d’éjaculer, n’est-ce pas ?
    — Oui, j’ai très mal au gland.
    — Eh bien, maintenant vous allez faire ce que je vous dis. Allongez-vous, Mr X et vous allez me nettoyer tout ça.
    — Pourquoi moi, ce n’est pas moi qui vous ai défoncée ?
    — Attendez, j’ai une surprise pour lui aussi, l’infirmier à la grosse queue.
    
    Mr X s’exécuta et Sylvie installa sa chatte baveuse sur son visage.
    
    — Et tu me nettoies tout correctement comme la dernière fois, la chatte et le cul aussi cette fois, cela t’apprendra à utiliser ce trou.
    — À toi l’infirmier, maintenant ; tu vas le branler pour qu’il éjacule.
    — Ah non, je ne fais pas ça, je ne suis pas gay.
    — Si tu ne le fais pas, je porte plainte pour viol et vu l’état de mon cul, tu vas prendre cher.
    
    L’infirmier n’avait pas le choix d’accepter et commença à branler son complice
    
    — On arrêtera quand il aura déchargé.
    
    Les deux compères s’attachèrent à la tache pendant une bonne quinzaine de minutes.
    
    Sylvie se délectait de ce nettoyage, il y avait un sacré mélange à nettoyer.
    
    — Elle est bonne ma chatte ?
    
    Mr X ne répondit pas.
    
    — J’en ai marre de le branler, il ne crache pas.
    — Eh bien, suce-le, sinon vous n’allez pas ...
«12...4567»