1. L'aide à domicile ramène sa facture


    Datte: 21/06/2022, Catégories: fhh, médical, fsoumise, hsoumis, fdomine, hdomine, humilié(e), fsodo, sm, Humour totalsexe, Auteur: Normande76

    ... que vous m’expliquiez votre protocole, cela pourrait me servir pour mes clients.
    — Ce ne sont pas des choses faciles à expliquer, vous comprenez, surtout d’homme à femme.
    — Ne vous inquiétez pas, je vous écoute d’une oreille médicale.
    — En fait, c’est assez simple, il faut que le patient se masturbe très longtemps pour pouvoir se soulager et enfin permettre l’éjaculation, nous sommes là surtout pour l’accompagner et le motiver et parfois l’aider dans la phase finale.
    — Et pourquoi dans la phase finale ?
    — Parce que la masturbation doit continuer plusieurs minutes après l’éjaculation et cela un homme seul ne peut le faire, une fois l’excitation passée, il s’arrête naturellement.
    — Je comprends, mais cela doit être douloureux.
    — Non, pas vraiment douloureux, mais c’est intense.
    — …
    — Voilà Mr X, vous êtes libéré et soulagé, dit-il en rangeant ses affaires.
    — Libéré, oui, mais soulagé, pas totalement.
    — Ah bon, pourquoi ?
    — Aujourd’hui, je n’ai pas eu d’aide pour la toilette vu que les prestations étaient terminées et j’avoue que le manque se fait encore sentir.
    
    Sylvie intervint alors dans la conversation avec un sourire non dissimulé.
    
    — À ce que je vois, vous n’êtes pas totalement guéri !
    — Pas vraiment, je me demande si nous ne devrions pas prolonger les prestations encore un moment avec Isabelle.
    — Si vous voulez, nous sommes à votre disposition, je peux programmer Isabelle pour demain.
    — D’accord, mais cela ne résout pas mes spasmes d’aujourd’hui.
    — Ah ...
    ... bon, tant que ça ?
    
    Mr X se leva en face de Sylvie qui était assise ; son bassin à la hauteur des yeux de Sylvie.
    
    — Oui, regardez ce qui se passe.
    
    Sous son jogging, on apercevait clairement un sexe bien raide qui saccadait dans le pantalon.
    
    L’infirmier se sentit un peu gêné sur l’instant.
    
    — Je vais vous laisser alors, si vous n’avez plus besoin de moi.
    — Vous qui vouliez en savoir plus tout à l’heure, vous pouvez rester ! répondit Sylvie.
    
    Sylvie était fière de faire part de son expérience à ce jeune infirmier.
    
    — Je ne sais pas si vous vous rendez-compte, mais c’est une grosse crise de spasmes.
    — Non, je ne me rends pas bien compte, d’où je suis.
    — Approchez et regardez !
    
    Sylvie abaissa alors le pantalon de Mr X. Son pénis était en pleine érection et spasmait de bas en haut.
    
    — Vous permettez, Mr X, que j’explique à votre infirmier ?
    — C’est un peu gênant devant Monsieur, mais un peu tard pour me demander.
    
    Sylvie prit en main ses testicules pour immobiliser cette verge qui avait la bougeotte et termina de décalotter le gland complètement.
    
    — Vous voyez le gland est tout rouge, il faut diminuer cette inflammation sinon cela peut s’aggraver.
    — Ah oui, et comment ?
    — Une seule solution, dit Sylvie en remontant les deux boules de Mr X et en les montrant à l’infirmier ; présentant les deux boules sur ses mains comme un plateau de fruits bien mûrs. Regardez comme elles sont gonflées et dures ; il faut impérativement les vider.
    
    Sylvie était dans ...
«1234...7»