1. Ricochets (1)


    Datte: 16/06/2022, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: Faunus

    ... entreprise qui démarrait. L’attitude et le comportement de la femme chargé de l’accueil lui indiquaient que l’image n’était pas importante pour le moment. En soupirant, elle s’avança vers l’employée qui la dévisageait. Elle se dit que maintenant qu’elle était là, il fallait essayer. Elle s’efforça de faire bonne figure en s’adressant à la femme.
    
    — Bonjour, madame ! Je n’ai pas eu le temps de prendre rendez-vous, mais comme j’étais à proximité je me suis dit que j’allais passer tout de même.
    
    Elle eut l’impression qu’il s’était passé un long moment entre sa question et la réponse. C’était comme si elle venait de réveiller la préposée à l’accueil.
    
    — Il n’est pas là, il est absent pour la journée.
    
    Fabienne émit un petit sourire et inspira fortement avant de réagir. Elle n’avait pourtant pas formulé de demande précise.
    
    — Qui n’est pas là Blanche ? Qui est absent pour la journée ?
    
    Elle n’avait pas remarqué la porte ouverte dans l’angle lors de son entrée dans la pièce. Il devait y avoir un bureau juste à côté d’où cette voix masculine sortait. Elle perçut une légère exaspération dans le ton. En se déplaçant vers la porte, elle pensa qu’il valait mieux éviter un intermédiaire.
    
    — Bonjour monsieur, j’aurais aimé rencontrer le responsable des ressources humaines.
    
    — Ressources humaines ? Ha ha ha ! Nous n’en sommes pas encore là. Mais qui le demande ?
    
    En même temps que les paroles, Fabienne vit apparaître dans l’embrasure de la porte un homme jeune. Elle se ...
    ... dit qu’il ne devait pas être bien vieux, vingt-cinq ans tout au plus. Sa tenue vestimentaire correspondant parfaitement au cadre ? Chemise ouverte et pantalon en jeans. Cela tranchait avec les costumes trois pièces de son ancienne entreprise. Sans se démonter, elle franchit rapidement la courte distance qui les séparait. Elle souriait lui tendant la main, en se disant qu’il fallait battre le fer pendant qu’il était chaud.
    
    — Bonjour monsieur, je suis Fabienne Rotin. Je suis spécialisée dans l’exportation de marchandises et en recherche d’emploi. Pouvez-vous m’accorder un entretien ?
    
    L’homme sans lui répondre recula suffisamment pour lui permettre d’entrer dans son bureau. D’un geste, il lui désigna un siège.
    
    — Bonjour mademoiselle, désolé pour l’accueil, mais pour le moment je dois me contenter de ce que j’ai.
    
    — Merci de m’accorder quelques minutes.
    
    — Non, le problème c’est que je ne suis pas du tout dans cette branche.
    
    — Ah ! J’ai été voir pour..., c’est une jeune femme, très aimable, elle m’a donné cette carte.
    
    Fabienne lui montrait le bristol qu’elle venait de sortir de son sac à main. Elle fut surprise de voir l’homme se lever et prendre la carte.
    
    — Ha ha ha ! Aline ! Il n’y a que ma sœur pour avoir ce genre d’idée. J’ai été voir cette grosse entreprise il y a quelque temps.
    
    — Votre sœur ? Elle très gentille, vous la remercierez de ma part.
    
    En souriant, il lui rendit la carte de visite. Fabienne se dit qu’elle le trouvait mignon maintenant qu’il ...
«1234...»