1. Une chatte sur un lit brûlant


    Datte: 01/06/2022, Catégories: fh, fhh, extracon, fsoumise, Masturbation caresses, intermast, pénétratio, double, Partouze / Groupe occasion, Auteur: Elena

    ... t’a forcée à faire ou tu étais d’accord ?
    — Les deux…
    — Les deux ? Et qu’est-ce que tu lui as fait ? Tu l’as sucé ? Tu as avalé ? Il t’a enculée ?
    — On a baisé, je l’ai un peu sucé… et j’ai avalé, mais il ne m’a pas enculée… J’aurais refusé, tu sais que j’aime pas ça…
    
    Max est troublé qu’Elena parle de sa nuit sans réticences ni honte, comme si elle parlait du temps qu’il fait… Il la voit devant lui, nue, aux lèvres le sourire narquois de la femme qui vient de jouir, de bien jouir, encore chaude de sa toute récente étreinte, qui le nargue de ses seins impudiques aux tétins encore rougis par les lèvres de l’autre, et dont le pubis, ne peut-il s’empêcher de constater, laisse sourdre le plaisir déversé par son amant.
    
    Malgré tout, il sent, gêné, son désir s’éveiller pour sa femme, qu’il redécouvre, peut-être infidèle, mais tout de même bien excitante, et sacrément bandante, se rend-il compte avec surprise en constatant la raideur qui s’empare de son ventre… Il s’approche d’elle, la saisit par la taille, sans être rebuté par l’odeur de l’autre dont elle est encore imprégnée, l’étreint comme un soudard, l’embrasse, pétrit son corps profané de ses mains avides, puis la retourne, la penche sur la table, se débraguette et enfile rageusement son sexe dans le sexe bien lubrifié de sa femme, en lui criant d’un ton vengeur :
    
    — Tiens, prends ça…
    — Mon chéri, vas-y doucement, comprends-moi… a-t-elle juste le temps de se plaindre, avant de ...
    ... jouir.
    — Salope ! rugit-il, surexcité par l’impudeur de l’adultère, juste avant, à son tour de jouir dans son ventre, mêlant son plaisir à celui de Joe.
    
    Elena se défait du sexe de son homme, se retourne vers lui, le regarde et, rassurée par son regard, l’embrasse tendrement, longuement, puis, s’écarte et lui dit :
    
    — Ce fut très bon… mais je lui ai promis de revenir, et il a dû nous entendre… Laisse-moi retourner dans la chambre, je te promets de revenir…
    
    Abasourdi par tant de duplicité, Max la laisse repartir, sans un mot, mais la tête en fusion…
    
    Dans la chambre, Joe, allongé sur le dos, accueille Elena la sourire aux lèvres, la félicite d’un admiratif
    
    — Ben, toi alors, t’avais faim…
    
    Il l’invite à enjamber son corps et à se planter sur son sexe dressé pour entamer une longue cavalcade que les évènements de leur nuit rendent, forcément, longue et jouissive…
    
    Dans la cuisine, Max ne tient plus en place. Excité par ce qu’il entend, il se déshabille et entre dans la chambre. Sans laisser aux amants le temps de réagir, il se place derrière Elena, crache sur son sexe et l’enfonce d’un seul coup dans l’orifice laissé libre par Joe. Surprise par l’invasion de ses reins, mais savourant la double pénétration de son corps, Elena retient un cri de douleur, puis se contente de gémir et d’apprécier le double hommage rendu à son corps…
    
    Joe parti, Elena jurera à Max (mais ne sera-ce pas un peu tard ?) qu’il ne l’y reprendrait plus… 
«1234»