1. Aventure de confinement


    Datte: 13/05/2022, Catégories: f, h, jeunes, voisins, cérébral, revede, Voyeur / Exhib / Nudisme strip, Masturbation Auteur: Pandoreoflille

    ... du Premier ministre, pourtant attendue, sur la prolongation de la période de confinement qui lui sortit la tête de son programme et lui permit de remettre un pied dans sa réalité. Le podcast live de l’entretien avec Édouard Philippe tournait discrètement sur son PC lorsqu’elle eut confirmation de l’attendu. Un mois de plus… Tout un mois… Avec la meilleure volonté du monde, elle ne pourrait tenir si longtemps la cadence qu’elle s’était fixée.
    
    Elle posa le stylo, prit un moment pour assimiler ce nouvel agenda, et décida qu’il était temps de changer un peu le sien. Après tout ce serait bien l’occasion de réinvestir cet appartement qui l’avait tellement séduite lors de son arrivée sur Lille et qu’elle avait finalement laissé terriblement en plan.
    
    Plein centre, sa position en courée, en retrait de la rue (on accédait à la courée en question par une grande porte cochère, son immeuble étant quant à lui au fond de la courée) et au troisième étage, lui conférait un calme presque anachronique avec toute l’animation qui pouvait, parfois, régner dans le vieux Lille, en particulier les week-ends ou les soirs de fête.
    
    Pourtant, elle se sentait parfaitement en sécurité et entourée. Ses nombreuses fenêtres lui donnaient une exposition ensoleillée tout au long de la journée, et lui livraient un vis-à-vis avec son voisinage qui ne l’avait jamais dérangée, mais plutôt rassurée.
    
    À dire vrai, elle n’y avait jamais réellement prêté attention, mais un simple mouvement à la fenêtre ...
    ... d’en face ou à celle du côté lui donnait une sensation d’être entourée et de rester au cœur de la vie de la ville. En retour, elle ne s’était jamais formalisée de ce vis-à-vis, étant relativement peu présente au quotidien, qui pourrait se soucier d’épier les faits et gestes d’une étudiante passant le peu de son temps sur place le nez dans ses révisions. Elle ne s’était d’ailleurs jamais réellement préoccupée d’occulter ce vis-à-vis.
    
    Le lendemain de l’annonce, Sophie décida donc de ne consacrer qu’une heure à son travail en cours et prit le parti de réorganiser complètement sa grande pièce de vie. Au sol, un parquet délimitait l’espace séjour / salon, servi par quatre belles fenêtres donnant sur deux côtés de l’immeuble (pignon gauche et façade) de la partie cuisine, carrelée.
    
    Son bureau trônait habituellement là, maître de la pièce, et ses affaires s’organisaient (ou se désorganisaient plutôt) autour de lui dans un imbroglio qu’elle seule savait gérer. Elle commença donc par prendre le temps de désencombrer table basse et fauteuil, la Kalax Ikea (bibliothèque 4 étagères, 60 x 40 x 180) qui dormait sous le lit dans son carton fut érigée afin d’accueillir le capharnaüm littéraire restant tant est si bien qu’après trois heures de labeur, Sophie put enfin se poser dans un salon qui avait retrouvé une apparence normale.
    
    La journée était chaude, et le soleil du midi comme l’activité n’avaient cessé de réchauffer encore l’atmosphère de l’appartement. Si elle avait commencé sa ...
«1234...9»