1. Mise à l’air


    Datte: 01/01/2022, Catégories: fh, Transexuels policier, Auteur: Domi Dupon

    ... sa mort, elle continuerait de le haïr. À cause de lui, elle n’avait jamais pu refaire confiance à un homme. Comme les aventures d’un soir ne l’intéressaient pas, depuis 30 ans, elle pratiquait une quasi-chasteté. D’où sans doute la difficulté d’évoquer « Charline » à qui elle devait son dernier orgasme et aussi ses 30 ans de pénitence. Quand elle nous quitta, en pleurs, elle nous remercia. Elle n’avait jamais pu aborder cette période de sa vie avec personne et de se raconter l’avait libérée d’un énorme poids.
    
    — Qu’est-ce que tu en penses cheffe ?
    — J’la plains ! Elle n’a jamais fait son deuil.
    — Ça nous fait une belle jambe… Mais à part ça ? Tu crois à ses remerciements larmoyants ?
    — J’sais pas ! Elle a vidé son sac. J’peux comprendre que ça fasse du bien.
    — Je peux être une oreille attentive, plaisanta-t-elle en posant sa main sur mon bras. Si tu…
    — Stop ! C’est pas le moment !
    
    Main qui se retire prestement. Emmerdée par l’agressivité de ma réponse, je posai à mon tour ma main sur son bras.
    
    — Sorry, Anna ! Je n’ai plus besoin de blablater… grâce à toi. Mais ce n’est pas le moment.
    
    Un grand sourire me récompensa de ces excuses.
    
    — Revenons à Rose. Elle nous a dit sa vérité, pour le reste…
    — Je serais moins catégorique que toi, cheffe.
    — La vie privée d’son ex. Évidemment qu’elle l’a suivie et d’très près. Mais j’comprends l’mensonge.
    — Pas seulement ! Je suis certaine qu’elle connaît l’identité du trav. Je suis certaine qu’elle le connaît bien plus ...
    ... qu’elle veut bien l’admettre.
    — Trente après. Si elle dit vrai, elle n’l’a vu qu’une fois… Elle n’l’a peut-être jamais su.
    — Je ne sais pas. Y a quelque chose qui me gêne… La manière dont elle en parle ou plutôt qu’elle refuse d’en parler… Je serai prête à parier ma petite culotte qu’ils ne se sont pas vu qu’une fois.
    — J’tiens l’pari !
    
    Pourquoi n’ai-je pas fermé ma gueule !
    
    — Ok ! Mais tu ne me donneras pas une de tes « Petits Bateaux » en coton.
    
    Le sourire mi-narquois, mi-coquin qui éclairait son visage m’empêcha de répliquer. J’esquivai.
    
    — Même si ! Au bout d’toutes ces années, tu crois qu’il pourrait nous être d’une quelconque utilité ?
    — Je ne sais pas, mais ton ex pense que cette haine remonte à loin. Et ça nous indiquerait comment il s’est débarrassé de lui ou d’elle as you feel. Je suis d’accord avec toi, cheffe, et j’irai même plus loin. Sur ce que l’on sait de ce mec, une véritable ordure, je mettrai bien une petite pièce, voire un gros billet, sur un de ses amants.
    
    #***************#
    
    Dans notre espace ouvert, Sarah s’escrimait toujours sur ses caméras de surveillance pour un travail de fourmi. Elle avait récupéré les photos de toutes les personnes prenant la direction des toilettes de 20 minutes avant le passage de la femme au chapeau jusqu’à 20 minutes après celui-ci. Plus de 200 personnes. Cette phase terminée, elle éliminait en formant des couples entrant/sortant. Elle me déclara qu’elle ne lâcherait pas l’affaire avant d’avoir trouvé.
    
    Serge ...
«12...456...15»