1. Chanson populaire


    Datte: 22/12/2021, Catégories: fh, hplusag, jeunes, frousses, amour, Voyeur / Exhib / Nudisme pied, Masturbation intermast, nostalgie, rupture, Auteur: Jaehaerys

    ... semi-allongée face à la caméra, son intimité exposée.
    
    — Oh, j’ai droit à la vue gynéco ?
    — Maiiis, t’es con ! pouffe-t-elle.
    — J’adore le tien.
    — Tu lui manques beaucoup, susurre-t-elle en un soupir exagérément sensuel.
    
    Elle écarte doucement les cuisses et se lubrifie deux phalanges avant de les faire tourner autour de son clitoris. Ses yeux sont hors cadre, mais à la lumière bleutée de son écran son divin sourire ressort comme un croissant de lune dans la pénombre. Dieu qu’elle est belle… Mes mains s’activent sur mes parties intimes ; je sais qu’Hortense savoure le spectacle autant que je la dévore des yeux.
    
    — Fais voir tes pieds.
    
    Accentuant son sourire, elle remonte ses mignons petons face à la caméra… et commence à simuler unfootjob, qui plus est en haletant de très ostensible manière. Quelle adorable salope… Je lui exprime la violente envie que j’ai de la prendre et lui faire payer ses provocations à coups de reins. Mes paroles la stimulent, elle se caresse de plus en plus vite, commence à s’agiter… La voir et l’entendre jouir déclenchent mon propre orgasme.
    
    Ma relation avec mon adorable rouquine se poursuit ainsi, de manière intense bien qu’à distance. Nuit blanche après nuit blanche, avec passion… et l’emballement qui va avec. Nous parlons déjà d’unroad trip de quelques jours dès le mois suivant, au moment où elle rentrera passer quelques jours de vacances en France. Deux semaines passent ainsi. Quatorze jours pour le commun des mortels, bien plus pour ...
    ... nous : j’ai le sentiment de la connaître depuis toujours.
    
    Et puis elle disparaît. Littéralement du jour au lendemain, laissant mes quelques messages sans réponse. Je laisse passer, non sans une certaine appréhension, imaginant une nouvelle prise de recul de sa part, des doutes…
    
    Deux jours après je reçois un très laconique « j’ai besoin de réfléchir ».
    
    Oh non.
    
    Ne pas paniquer. Je lui envoie un message compréhensif, qui reste sans réponse. Deux, trois, dix jours s’écoulent. Rien.
    
    C’est avec une déception immense que je vois arriver, sans un seul signe de sa part, la semaine où nous étions supposés nous revoir. Seules quelques photos postées sur son compte Facebook témoignent qu’elle est bien en France et a retrouvé sa famille, ses amis… et son copain. Ses cheveux courts ne laissent aucun doute sur le fait que les photos où elle s’affiche rieuse avec lui viennent d’être prises. J’encaisse, très mal, le coup, me maudissant d’être ainsi tombé amoureux, tellement amoureux, d’une fille si jeune et déjà en couple. Hagard, je cherche en vain à happer, comprendre, digérer, le moment où je me suis plus emballé qu’elle, le moment où tout est parti de travers…
    
    Comme elle me manque… Nos nuits blanches sur Skype, nos fous rires, nos moments torrides. Ses sourires. Sa voix. Sa simple présence. En quelques semaines à peine elle est devenue ma drogue.
    
    *****
    
    J’ai rencontré Rhada sous un fil de discussion Facebook, comme Hortense, peu après Hortense. C’est elle qui avait ...