1. Pédagogies appliquées


    Datte: 20/12/2021, Catégories: fff, fagée, jeunes, Inceste / Tabou profélève, amour, Masturbation caresses, intermast, Oral lettre, lesbos, Auteur: Dyonisia

    ... Clémence s’est aussitôt installée et la presse d’obéir. C’est Marie-Blanche qui finalement la décide. Elle ne peut refuser la main tendue ni le sourire suppliant qui l’appellent. Elle s’assoit malgré tout à contrecoeur, sans que l’on puisse dire si sa réticence est sincère ou si elle masque son attirance pour cette promiscuité équivoque. De toute façon, Clémence se saisissant gentiment du bras de Marie-Blanche, il ne lui reste qu’à l’imiter de son côté.
    
    Sandrine, quant à elle, n’est qu’impatience. Les premières caresses ont attisé sa passion. Elle devance gaiement ta permission pour étreindre sa maîtresse et couvrir son ventre de baisers fervents. Tu refrènes son ardeur en riant pour guider sa bouche assagie vers les seins, puis, en bonne éducatrice, tu lui prodigues conseils et recommandations sur son bon usage.
    
    — Doucement, petite fofolle ! Sers-toi de ta langue d’abord, entre les seins. Tu sens comme la peau est douce ? Goûte. Il y a toujours un peu de sueur. Lèche-la, tu connaîtras le goût de la peau de Madame… Voilà… À présent, passe ta langue sur la naissance du sein… Ensuite, embrasse-le tout autour. Juste de petits bisous… Non, pas sur le mamelon, pas encore… Va sur l’autre sein. Oui, pareil, des bisous partout. Mais toujours autour de l’aréole, pas dessus. C’est bien… Reprends ton souffle, ma chérie. Regarde le plaisir que tu donnes.
    
    Marie-Blanche a rejeté la tête en arrière. Elle tend sa poitrine aux caresses, le buste cambré comme si elle voulait échapper ...
    ... aux mains qui retiennent ses bras. Les deux filles font mine d’unir leurs efforts pour la maintenir. Plutôt pour la galerie, car leur captive ne pense qu’à retrouver les caresses dont elle est privée. Pas pour longtemps. Sandrine est toujours entre ses jambes, le torse contre son pubis, les seins appuyés sur son ventre, heureuse et pressée de suivre les indications que tu lui donnes.
    
    — Prends un téton entre tes lèvres, ma puce… Pince-le doucement… Relâche-le… reprends-le… Pince et tire un peu… Oui. Lèche-le maintenant. Enroule ta langue autour. Mouille-le avec ta salive… Mets les dents dessus… sans mordre ! Mordille tendrement, à petits coups… Oui, comme ça… Lèche encore une fois… Prends l’autre téton. Non, ne pince pas, mordille… C’est ça. Il faut alterner les caresses. Tète-le au lieu de lécher. Tète fort et garde-le dans ta bouche. Tu peux le pincer entre tes dents… et tu titilles le bout avec la pointe de la langue… À présent, gobe tout le mamelon et aspire-le… Oui, encore… Aspire aussi loin que tu peux… Voilà. Tu as toute l’aréole dans la bouche. Colle ta langue dessus, à plat… Hé ! Arrête avant de t’étrangler ! Ouvre la bouche. Respire… Bon, c’est très bien, tu peux continuer toute seule. N’oublie pas de varier : un sein, l’autre, un téton, une aréole. Lèche, aspire, pince, mordille, tète, jusqu’à ce que tu entendes Madame gémir très fort.
    
    Sandrine est une élève disciplinée, appliquée, et douée. Elle suit à la lettre tes conseils, multiplie les variations, prend ...
«1...345...14»