1. Pédagogies appliquées


    Datte: 20/12/2021, Catégories: fff, fagée, jeunes, Inceste / Tabou profélève, amour, Masturbation caresses, intermast, Oral lettre, lesbos, Auteur: Dyonisia

    ... Madame a besoin.
    
    Tu lui désignes en souriant sa maîtresse que les compliments flatteurs ont distraite de sa pose obscène et qui se caresse instinctivement les seins. Sandrine hésite, rougit, soudain intimidée et quémandant ton aide.
    
    — Ne t’arrête pas, l’encourages-tu, commence par retirer ce bas. Roule-le correctement. C’est bien. Caresse le genou en même temps… Oui, le mollet aussi. Très bien… Maintenant, reprends le pied nu. Masse-le encore un peu. Dessus, dessous, jusqu’aux orteils. Étire-les doucement, comme je t’ai montré… Approche ta bouche. Embrasse-les. Oui… Prends le gros orteil entre tes lèvres. Suce-le, comme un bonbon. C’est ça… Suce chaque orteil, l’un après l’autre. Ne te presse pas… Mordille-les aussi, pas trop fort ! Voilà, c’est bien… Passe ta langue entre les orteils. Oui, comme ça… C’est salé, hein ? Continue, suce-les et lèche-les pour bien les nettoyer… Bravo, tu te débrouilles très bien.
    
    Elle t’obéit docilement, avec application, de plus en plus heureuse d’entendre les soupirs d’aise de Marie-Blanche en même temps qu’elle retrouve confiance et désir accru. Tu lui accordes quelques secondes pour s’enorgueillir de ses progrès avant de continuer.
    
    — Garde le pied dans tes mains. Pose-le sur ta poitrine, entre tes seins… Fais le descendre, lentement, sur ton ventre… plus bas, encore plus bas… Fais glisser le gros orteil sur ton minou… Oui, oui, tout le long de ta petite fente, jusqu’au bout… jusqu’à ton petit trou. N’aie pas honte, frotte-le sur ...
    ... ta rosette… Voilà, c’est bien. Tu peux coincer le pied entre tes cuisses… Caresse-toi dessus, oui, bouge ton bassin, sur le pied de ta maîtresse, ma puce… Tu mouilles ? Alors, appuie le bout des orteils sur tes petites lèvres, laisse-les s’agiter… C’est bien. Laisse-les s’imprégner de ta branle-toimouille… Remets le pied sur tes seins, maintenant. Passe-le d’un sein à l’autre… Tu vois, ton sein se niche dans le creux du pied, c’est excitant pour toi et pour elle… Pose les orteils sur ton téton, frotte-le contre eux… Chatouille-les du bout du sein jusqu’à ce qu’ils se crispent et le pincent… Voilà… Fais des bisous sur tout le pied avant de le reposer.
    
    De mignonnes traces de mouille et de salive mêlées illuminent le buste et le ventre de Sandrine. Ses joues et sa gorge se sont colorées de plus en plus vivement. Marie-Blanche est d’abord restée passive, se contentant du plaisir des suçons et des baisers. Lorsque Sandrine s’est caressée sur son pied, elle n’a pas résisté au besoin de porter une main sur sa chatte pour se cajoler. Elle aimerait bien continuer. Ce n’est pas ce que tu veux.
    
    — Ôtez votre main de là, ma chérie, vous aurez plus de plaisir en ne vous touchant pas, lui conseilles-tu, malgré son dépit. Clémence, Chantal, soyez gentilles, mettez-vous à côté de notre amie et aidez-la à se retenir.
    — Non, te reprends-tu. Chantal, laisse ta place à Viviane, s’il te plaît.
    
    Elle n’est pas très enthousiaste de ce changement, la petite cousine. Moi non plus, d’ailleurs. ...
«1234...14»