1. Action ou vérité (3)


    Datte: 25/11/2021, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme Auteur: Thierry6977

    ... question traditionnelle à laquelle il répond « action ». J’en profite pour lui demander :
    
    — Claude, je voudrais que vous me preniez en photo en extérieur et en intérieur dans tous les lieux qui vous conviennent.
    
    — D’accord, mais on fera cela vendredi après-midi. Je passerais te chercher en voiture. Comme tenue, tu devras avoir des escarpins de 10 centimètres minimum avec un porte-jarretelles noir et une laisse fixée à ton collier. Tu mets juste un paréo comme vêtement. Il faudra qu’il t’arrive au ras des fesses. C’est bien compris ?
    
    — Oui Monsieur.
    
    Nous buvons un dernier verre. En quittant nos amis, je dis à Claude « à vendredi ! », puis en faisant la bise à Vanessa, je lui glisse à l’oreille « Tu auras bientôt toi aussi le droit de goûter à ma bite ». Elle me dit « humm » pour toute réponse. Au moment de partir, ma femme veut remettre sa robe, je l’arrête aussitôt :
    
    — Tu rentres à poil. On va prendre le petit chemin comme d’habitude.
    
    Ma femme me tend finalement sa robe et nous partons. Sur le chemin, je la fais arrêter et poser ses mains sur un arbre. Je l’oblige à se cambrer et écarter les cuisses avant de dire :
    
    — Alors tu es contente d’avoir enfin pu goûter aux mambas noirs ?
    
    — Oui Maître !
    
    Je glisse une main sur sa chatte. Elle est trempée. Je ...
    ... lui fais remarquer en disant qu’elle mérite une punition pour être aussi dépravée.
    
    — Oui Maître, punissez votre salope.
    
    Je vais alors chercher une longue tige de noisetier et la fais glisser sur ses fesses.
    
    — Combien de coups, une salope comme toi, mérite-t-elle ?
    
    — 30 Maître !
    
    — Pour un début, cela est trop. Je pense que 15 suffiront pour aujourd’hui. A chaque fois que tu recevras un coup, tu compteras à haute voix et tu en redemanderas un autre.
    
    J’arme mon bras et lui donne le premier coup.
    
    — Aie ! UN. Merci Maître, puis-je en avoir un autre ?
    
    Deuxième coup, elle pousse à nouveau un petit cri :- Aie ! DEUX. Merci Maître, puis-je en avoir un autre ?
    
    Puis avec les 3°, 4°, 5°, 6°, 7° ses cris se transforment bientôt en gémissements. Après le 15°, je n’en peux plus, tellement excité je la baise debout contre l’arbre. Sa jouissance est si forte que je dois la retenir pour qu’elle ne tombe pas. Je la prends dans mes bras et l’embrasse passionnément en lui disant que je suis très fier d’elle. Arrivés à la maison, je l’accompagne à la douche pour la laver avant de la masser longuement sur notre lit où elle finit par s’endormir avec un petit sourire.
    
    .../...
    
    La suite dans un prochain chapitre, si vous continuez d’apprécier l’évolution de notre couple. 
«12...4567»