1. Action ou vérité (3)


    Datte: 25/11/2021, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme Auteur: Thierry6977

    ... dans la gueule en lui demandant de mettre ses mains dans le dos. Je lui baise alors la bouche jusqu’à la jouissance et lâche tout avec un râle de bonheur sans prendre la peine de me retirer.
    
    Après une bonne douche, je la retrouve et lui dis que j’ai acheté quelque chose pour elle. Je lui tends alors l’écrin. Elle me regarde surprise et quand elle l’ouvre et découvre le collier, elle se met à pleurer. Je la prends dans mes bras et la berce. Elle me remercie pour ce magnifique cadeau et veut absolument le porter pour la prochaine soirée.
    
    Ce samedi soir là, à sa sortie nue de la douche, je lui fixe d’abord le collier et lui dis de mettre sa robe portefeuille noire sans rien dessous puisqu’elle a déjà passé à poil la fin de la dernière soirée entre amis et que de toute façon, elle aurait dû rapidement enlever ses sous-vêtements au fil des questions ou actions.
    
    Sur le chemin qui nous mène chez Vanessa et Pierre, je dis à ma femme que ce soir exceptionnellement, elle peut encore m’appeler Chéri, Thierry ou Maître à sa convenance et agir à sa guise comme dans les précédentes soirées. Elle me répond : « D’accord Maître ! ».
    
    Lorsque nous sommes arrivés, les derniers une fois de plus, à croire que les cousins et nos hôtes l’ont fait exprès, nous découvrons la présence d’une autre personne qui se lève pour se présenter :
    
    — Bonjour, je suis Claude, l’oncle de Paul et Luc. Vous devez être Thierry et Caroline, je suppose ? Vanessa m’avait dit que tu étais mignonne, mais ...
    ... elle est bien en dessous de la vérité.
    
    — Enchanté de vous connaître. Moi c’est Thierry en effet.
    
    — Enchantée Monsieur ! ajoute Caroline en baissant son visage soudain rougi par les compliments.
    
    — Tu portes un magnifique collier, lui dit Claude tout en me regardant avec un petit sourire que je lui rends aussitôt.
    
    — C’est mon Maître qui me l’a offert !
    
    Je ne peux m’empêcher d’appeler ainsi mon mari, même si pour la soirée, il m’a dit que je n’étais pas obligée de l’appeler Maître et que j’avais carte blanche pour faire ce que je voulais. Aussi quand nous sommes arrivés, j’ai tout fait pour que tous nos amis remarquent mon collier. Mais, je n’avais pas prévu la présence d’un nouveau participant, Claude, l’oncle des cousins et financier de leur entreprise. La prestance qu’il dégage fait de lui un dominant naturel qu’une femme comme moi, soumise, rêve de s’agenouiller à ses pieds dans l’attente d’être dressée. Cette vision me fait mouiller, surtout quand il me félicite pour mon collier. Je baisse aussitôt la tête et me sens rougir.
    
    Cette nouvelle relation avec ma femme laisse songeur, nos amis qui me félicitent néanmoins avant de me demander si cela ne risque pas de changer les règles de notre jeu ? Je les rassure en leur répondant que non et que l’on va continuer comme avant. Tout le monde est ravi. Nous passons ensuite à table où bien sûr les discussions tournent autour de la décision de Caroline de se soumettre désormais à son mari. Elle leur explique alors que ...
«1...345...»