1. Bénédicte, histoire d'une future soumise ouverte (11)


    Datte: 30/09/2021, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme Auteur: fetisso

    ... passé par sa chatte avant d’être mangé. Tout d’un coup elle passe aux choses sérieuses, la photo suivante que je reçois est une bouteille de vin accompagné du texte : « Elle va me défoncer le cul celle-là ! ». Je suis bien d’accord avec elle, même si elle a déjà pris plus gros, mais c’était des jouets mous alors que là, c’est bien dur et bien raide. J’envoie un message à Béné lui disant que j’allais l’appeler en vidéo, mais que j’allais couper le son. Elle me donne son go et je lance l’appel. Je la vois s’installer sur son canapé, pour le fun, elle utilise la bouteille par le goulot. Il rentre sans problème, mais très rapidement Béné change de position. Elle retourne la bouteille et vient s’assoir dessus pour se l’enfiler par le cul, au passage, elle ajoute une grosse dose de gel et se met en position.
    
    Au début, elle tente une entrée de front, c’est un peu gros du coup, avec de petits mouvements sur les côtés, le cul de la bouteille commence à rentrer. Petit à petit, il disparaît en elle jusqu’au moment où son anus s’ouvre totalement pour laisser la bouteille entrer. Je lis sur son visage le plaisir. Elle reste sans bouger, se caressant doucement le clito, de la mouille sort de sa chatte et vient se mélanger au gel déposé sur la bouteille. Béné la retire et me montre comment son cul est ouvert. Magnifique, ...
    ... bien dilaté. Je pensais qu’elle avait pris son pied, mais en fait non, elle s’installe de nouveau sur la bouteille qui cette fois rentre plus facilement et une fois n’est pas coutume, Béné la laisse pénétrer en elle profondément. Elle glisse dessus par de petits va-et-vient, mais à chaque fois, la bouteille progresse de quelques millimètres. Arrivé aux trois quarts, Béné expulse la bouteille de son cul accompagné d’un immense jet de jouissance.
    
    Je pensais que cette fois, elle avait atteint le nirvana, mais non tout en continuant à se caresser le clito, elle s’enfile sa main dans le cul archi dilatée. Elle rentre très facilement et de nouveau Béné jouit accompagné de spasmes. Je regarde ça, terriblement excité, pendant de longues minutes, le temps qu’elle redescende. Elle s’approche de son téléphone et dépose un baiser sur la cam avant de couper.
    
    Quelques minutes plus tard, je reçois une photo de l’anus de Béné totalement ouvert accompagné : « J’ai mal au cul, mais putain qu’est-ce que j’ai pris mon pied à m’enfiler cette bouteille. Un vrai régal et il n’est pas impossible que j’en prenne une autre tournée dans la journée ! »
    
    Ce dernier message me laisse rêveur quant à la suite des événements et la progression de Béné. J’imagine le jour où elle demandera à Nadine de lui mettre une bouteille dans le cul. 
«1...3456»