1. Bénédicte, histoire d'une future soumise ouverte (11)


    Datte: 30/09/2021, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme Auteur: fetisso

    Confinement oblige, il faut s’adapter, et avec Béné, nous passons pas mal de temps en visio, et hier, ça a été sûrement la meilleure que nous ayons réalisée.
    
    Vers 9 h, je reçois un appel vidéo de Béné, je décroche pour découvrir ma belle, encore dans son lit, tout endormie.
    
    — Coucou. Me lance-t-elle, les yeux à peine ouverts.
    
    — Salut, tu as passé une bonne nuit ?
    
    — Oh que oui ! Pas très reposante, mais pleine de sexe !
    
    — Comment ça ? Tu n’es pas seule ?
    
    — Malheureusement si, mais cette nuit dans mes rêves, nous étions nombreux et j’en pris plein le cul. Du coup ce matin, je suis tout émoustillée !
    
    — Va falloir me raconter !
    
    — Difficile de raconter des rêves, mais tu vas profiter des conséquences de ces rêves.
    
    Tout en me disant ça, elle dépose son téléphone sur le lit de façon à ce que je puisse la voir, installée sur le dos, et qu’elle ait les mains libres. La couverture est bien sûr tombée à terre depuis un moment, Béné peut se caresser, et moi pleinement en profiter.
    
    — Tu as déjà quelque chose dans le cul ?
    
    — Oui cette nuit je me suis mis un plug à la fois pour m’amuser et puis aussi pour tester si l’avoir dans le cul me donnerait l’impression de ta présence.
    
    — Et alors ?
    
    — Bah ! Je me suis bien amusé, mais c’est pas pour autant que je t’ai senti.
    
    — Dommage.
    
    Je la regarde prendre son pied, ne disant rien pour ne pas la couper. Chose rare pour Béné, elle ne touche pas au plug mais se fait jouir uniquement en jouant avec son ...
    ... clito. C’est assez rapide, mais tout de même très beau à voir.
    
    — C’était très excitant ma belle de te voir tout en douceur jouir.
    
    — Merci, c’est vrai que c’est rare que je me caresse comme ça, mais depuis que je suis bloqué à la maison, j’en profite pour essayer de nouvelles choses.
    
    — Quoi par exemple ?
    
    — Sois patient et laisse-moi aller prendre une douche. Je te rappelle au café.
    
    — OK, mais tarde pas trop, car je travaille, du coup peut-être que je ne pourrais pas te répondre si je suis déjà en conf.
    
    — OK, au pire je t’enverrais des photos.
    
    — Ça marche.
    
    Malheureusement, je n’ai pas le temps de repenser à tout ça, déjà un appel du boulot, je décroche et j’arrive dans une conf avec trois autres collègues... Un peu raide comme transition. Chacun prend des nouvelles et nous attaquons la réunion. Je n’y suis pas vraiment et encore moins lorsque je reçois des photos de Béné s’amusant sous la douche en me montrant à quel point le port du plug de nuit l’a laissée dilatée ce matin. Je sens bien que la cam de mon téléphone laisse voir que je n’y suis pas vraiment dans la réunion.
    
    — Désolé les gars, la vidéo est trop saccadée de mon côté. Je passe juste en audio.
    
    De cette manière, je peux regarder tranquillement Béné et écouter d’une oreille mes collègues. Par chance, je dois juste faire acte de présence en cas de questions techniques.
    
    Je ne peux pas voir quel plug Béné a porté cette nuit, mais il est vrai que son anus est bien ouvert et prêt à accueillir ...
«1234...»