1. Bénédicte, histoire d'une future soumise ouverte (11)


    Datte: 30/09/2021, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme Auteur: fetisso

    ... rentrer.
    
    — Pas mal comme début.
    
    — Oui c’est sympa, je n’ai jamais pensé à ces bouteilles. Elles ont une forme sympa et rapidement elles grossissent. Il faudra que je teste avec Nad.
    
    Cette fois, le goulot était largement en elle et son cul a avalé sans peine le diamètre de la bouteille.
    
    — Je viendrais pendre la bouteille pour te la mettre moi-même.
    
    — Oui ! Comme ça tu pourrais me prendre fort, m’éclater le cul ! J’aimerais tellement pouvoir te sucer en même temps, sentir ta queue dans ma bouche que j’avalerais entièrement.
    
    Ce n’est pas ma queue qu’elle avala entière, mais la bouteille est presque rentrée entièrement dans son cul.
    
    — Oh putain oui je me sens bien rempli du cul !
    
    — C’est trop bon de me dilater comme ça. J’ai plein d’autres idées pour aujourd’hui et rien que d’y penser cela m’excite encore plus.
    
    Alors qu’elle continue ses va-et-vient, elle jouit dans un cri de bonheur en éjectant la bouteille de son cul. Se mettant à quatre pattes devant le téléphone.
    
    — Suis-je bien ouvert Maître ?
    
    — Oui soumise, ton cul est prêt à en recevoir encore plus.
    
    Je l’ai déjà vue plus ouverte, mais il faut la motiver à continuer. Elle se caressa encore quelques secondes, mais pas de bol, j’ai été coupé par un appel du boulot. Ce ne fut pas bien long et entre-temps Béné m’a envoyé plusieurs SMS me disant qu’elle est tout excitée et me demande de ne pas la rappeler tout de suite, car je dois bosser. Mince alors, ça va être difficile de me concentrer ...
    ... après une telle pause café. De nouveau un appel du boulot, finalement je n’ai pas eu tant de mal que ça à switcher.
    
    La matinée passe, ponctuée par de petits SMS souvent accompagnés d’une photo de Béné. La première est un alignement de bouteilles accompagné du texte suivant : « J’ai retourné tout l’appart et voilà mon objectif pour aujourd’hui ». Il y a une belle collection de toute forme : des rondes, des ovales, des carrées et de toutes tailles. Certaines longues de petits diamètres, d’autres petites, mais très larges. Une heure passe, Béné m’appelle et active directement la vidéo. Je me retrouve posé au sol avec une belle vue sur le parquet, à environ un mètre, les pieds de Béné s’affairant à je ne sais trop quoi pour le moment.
    
    — Mais que fais-tu ?
    
    — Mince la vidéo est activée ! Je ne voulais pas le faire tout de suite le temps que je m’installe.
    
    — Trop tard. Mais ça ne répond pas à ma question !
    
    — Attends un peu.
    
    — Je te laisse, en fait j’ai un autre appel du boulot.
    
    Et je raccroche. Encore une conf pour s’écouter parler... Vraiment pas mon jour. Encore heureux que Béné m’envoie des photos. Celle que je reçois en premier est accompagnée du texte : « ma main rentre facile, le lait a ouvert le passage ». Effectivement Béné s’est enfilé sa main a priori sans grande difficulté.
    
    Ma conf continue... Vingt minutes plus tard, une autre photo avec le texte : « Cette fois je suis bien ouverte, je vais pouvoir passer au thème du jour ». Elle est à quatre pattes ...
«1234...»