1. Mamadou, l'éboueur candauliste


    Datte: 26/09/2021, Catégories: fh, nympho, gros(ses), grosseins, groscul, revede, Voyeur / Exhib / Nudisme pénétratio, délire, Humour Auteur: Jimmychou

    ... Mamadou les pinces de l’électro-couillogramme, l’appareil révolutionnaire mit au point par les ingénieurs de l’église de la Raideur Incarnée. La prêtresse projeta ensuite sur un grand écran fixé au mur une série de courtes scènes érotiques destinées à déterminer le profil érotico-émotionnel de Mamadou à partir des informations mesurées et enregistrées par l’électro-couillogramme lors du visionnage des films.
    
    L’établissement d’un tel profil est réalisé par la thérapeute conformément au barème du « Thème Hastrahl » défini par le fondateur de l’église lui-même.
    
    Une fois les examens terminés, Mamadou put se rhabiller et se diriger vers le bureau de l’assistante d’Alicia et Olivia pour régler le montant de la consultation. La charmante secrétaire rousse prit en outre le temps de vanter longuement à Mamadou les mérites de l’église de la Raideur Incarnée.
    
    La jolie femme lui proposa notamment de souscrire à des conditions particulièrement avantageuses au Contrat d’Amélioration du Bien-être personnel proposé par la congrégation.
    
    — Dites-vous bien, précisa-t-elle à Mamadou, que si vous rejoignez notre culte moyennant une participation symbolique d’à peine 49,99 % de vos revenus mensuels avant impôt pendant les dix prochaines années – renouvelables tacitement – vous bénéficierez en contrepartie de la gratitude éternelle de nos guides suprêmes et d’une réduction significative sur les séances de groupes de suivi personnalisé du comportement sexo-relationnel délivrées à nos ...
    ... fidèles par nos prêtresses.
    
    Mamadou promit de réfléchir à l’offre alléchante et parvint à s’extraire de l’immeuble après seulement six heures de palabres avec les membres les plus expérimentés de l’équipe commerciale de la société religieuse.
    
    En quittant le bâtiment phare de l’église de la Raideur Incarnée, Mamadou s’est senti beaucoup plus léger. Non pas parce qu’il s’est fait délester de 800 euros à l’issue de la consultation prodiguée par les deux grandes prêtresses, mais bien parce que la séance de vidéos lui a permis d’entrevoir la solution à sa frustration.
    
    En effet, lorsqu’il a découvert le film mettant en scène un blondinet qui se masturbait et matait sa femme se faisant ramoner la chatte par la grosse bite d’un colosse à la peau couleur charbon, Mamadou a eu la révélation.
    
    Il est vrai qu’au Timossa oriental, la censure sur Internet est très active et il n’est guère aisé d’accéder à certaines pages à la connotation sexuelle marquée. D’autre part, les moyens de Mamadou ne lui permettent pas, pour le moment, d’acquérir un ordinateur personnel et d’installer un accès Internet dans sa coquette colocation.
    
    C’est pourquoi il n’avait jamais eu l’occasion avant ce jour de parfaire son éducation sexuelle en consultant les contenus instructifs proposés par certains sites réservés aux adultes.
    
    Mamadou s’apprête donc aujourd’hui à entrer, le cœur léger, dans un des salons de beauté du boulevard de Strasbourg qui proposent, à prix cassés, des teintures intégrales et ...
«12...4567»