1. Chap 16 : Gothique lubrique (3/3)


    Datte: 03/05/2021, Catégories: Anal Hardcore, Auteur: BreizhouXXX

    ... m'écroule comme une loque sur le lit, le gland encore boursouflé.
    
    Étendus l'un contre l'autre sur le lit, nous surveillons l'heure qui tourne.
    
    - Tu devrais lui dire non?
    
    - Oui, je vais lui parler
    
    - Tu ne dis pas qu'on couche ensemble.
    
    - Non je ne suis pas bête à ce point là.
    
    - Sinon la cohabitation jusqu'à la fin de l'année va être compliquée.
    
    Estelle est surprise de me voir déjà chez elle. Elle n'est pas dupe, elle se doute de quelque chose, surtout lorsqu'elle voit Maeva, les cheveux encore humides après s'être nettoyée de nos ébats, sous la douche.
    
    On fait comme si de rien n'était. Mais certains mots, certains gestes, certains regards nous ont trahi.
    
    Estelle nous lance un regard noir:
    
    - Vous couchez ensemble depuis quand?
    
    - Mais ça ne va pas, pourquoi tu dis ça?
    
    - Ne me prends pas pour une conne, je vois bien comment tu la regarde. Et toi, Maeva c'est pareil, tu crois que je ne vois pas ton petit manège.
    
    On est cramé, et nous lui avouons honteusement la vérité.
    
    Elle se met à pleurer et s'enferme dans sa chambre.
    
    - Bon, bah je crois que je vais y aller, dis-je à Maeva.
    
    Sur le pas de la porte d'entrée, Estelle me rejoint en courant et me gifle en m'insultant. Je ne dis rien, je l'ai mérité. C'est la dernière fois que je l'ai vu.
    
    J'ai eu Maeva au téléphone 2-3 jours plus tard.
    
    - Comment ça se passe?
    
    - Estelle t'en veut terriblement, et moi, c'est simple, elle ne me parle plus.
    
    - Ca ne doit pas être simple...
    
    - Oh, je m'en fout, de toute façon dans un mois, c'est la fin de l'année, et je vais sûrement aller sur Paris l'année prochaine, je ne la verrai plus.
    
    - Et moi non plus.
    
    - Ouais, dommage...tu fais quoi ce soir?
    
    - Rien de spécial
    
    - Je peux passer?
    
    - Avec plaisir.
    
    FIN
«1234»