1. Logement provisoire : Sylvie (6)


    Datte: 22/02/2021, Catégories: Hétéro Auteur: fantaflo

    En arrivant, Sylvie découvre la maison, mais le temps de la visite n’est pas venu. Vous montez à l’étage. Dans la chambre, vous vous déshabillez mutuellement. Sylvie semble étonnamment sereine. Alors qu’elle est en dessous, elle s’agenouille devant vous et découvre votre sexe pour la seconde fois. Pas de fuite cette fois. Elle le prend en main en le masturbe lentement. Elle vous regarde, les yeux brillants d’excitation, avant de vous sucer. Whaou... la coquine est une vraie reine de la fellation, un déesse de la pipe ! Vous avez vous-même connu quelques bouches habiles et il ne fait aucun doute que celle de Sylvie fait partie du haut du panier. Elle écrase ensuite toute concurrence avec une gorge profonde dont la profondeur est tout bonnement inconcevable avec la taille de votre engin.
    
    S’asseyant ensuite sur le lit, un sourire immense aux lèvres, Sylvie vous attire à elle, puis sur elle.
    
    — Ça t’a plu ?
    
    Son sourire narquois vous rend fou. Elle le sait, elle en joue.
    
    — Tu m’as fait rêver. Le sacré paquet de bites dont tu parlais sur les remparts, tu n’as pas fait que les regarder, non ?
    
    Elle rit.
    
    — Quand on aime, on ne compte pas.
    
    Nouveau baiser. Vous embrassez son corps, le caressez, le cajolez, l’excitez, le griffez. Sylvie chauffe de plus en plus. Quand vous retirez son string et que vous découvrez son sexe glabre, vous avez juste à glisser votre langue entre ses lèvres pour la faire exploser. Sylvie jouit une seconde fois avant de vous attirer en elle. Vous voulez mettre une capote. Sylvie dit :
    
    — Je n’ai pas eu de rapports cette année. Et toi ?
    
    — Non plus.
    
    — J’ai envie qu’on s’en passe.
    
    Vous venez sans protection vous glisser dans le sexe de Sylvie.
    
    — Doucement. Fais doucement. Je manque de pratique et... et il faut que je m’habitue.
    
    Vous lui souriez et vous introduisez lentement en elle.
    
    — Oh ! Mon Dieu... C’est très gros et...
    
    Elle gémit.
    
    — Et c’est interminable...
    
    Missionnaire...
    
    Andromaque...
    
    Lotus...
    
    Vous faites l’amour face à face. En lotus, Sylvie est profondément empalée sur votre sexe, à la limite de la douleur. Vos baisers, ses seins, ses courts mouvements, son énième orgasme puis le votre. Intense, puissant et... abondant. Sylvie est aux anges et le sourire ne quitte plus son visage. Vous vous allongez. Vous la regardez :
    
    — Tu as un corps de rêve, vraiment.
    
    — Tu es adorable. Cette soirée était parfaite.
    
    — Était ? Tu ne restes pas ?
    
    Sylvie hésite soudain. Elle bafouille :
    
    — Je... heu... J’avais pas pensé rester.
    
    — Ta famille rentre tôt ?
    
    — Ils ne reviennent que dimanche soir...
    
    — Et alors ?
    
    — Je... Je ne sais pas... J’ai... heu... J’ai des choses à faire chez moi.
    
    — Elles peuvent attendre, non ?
    
    — C’est... heu... Oui. Enfin...
    
    — Crache le morceau.
    
    Elle sourit tristement.
    
    — Florent, je ne veux pas rester car j’ai peur de l’engrenage. Cette soirée était mille fois plus agréable et excitante que les films les plus coquins que je me ...
«1234»