1. Quand on touche le fond


    Datte: 21/11/2020, Catégories: fh, amour, cérébral, consoler, Auteur: Laetitia

    ... cabinet était à Paris. Ce n’était pas la porte à côté, mais elle irait à Paris voir ce détective. Dès demain.
    
    Pour la première fois depuis longtemps, Alice se coucha dans son lit et ne s’écroula pas sur le canapé.
    
    Le lendemain, elle appela pour voir si le détective exerçait toujours. Elle eut un homme en ligne, qui lui donna rendez-vous pour le jour suivant.
    
    Elle arriva devant l’immeuble du détective : 11 avenue Ledru-Rollin. La plaque annonçait « cabinet JV ».
    
    Un homme âgé d’une trentaine d’années lui ouvrit. Pas vraiment l’image qu’elle se faisait d’un détective. JV, Jérôme Vasseur, elle l’apprendrait après, ressemblait à Harry Potter en plus âgé. Elle s’attendait plutôt à un Philip Marlowe, un homme au regard clair et usé, fumant des cigarettes brunes sans filtres, le chapeau et le trench-coat accroché à un porte-manteau perroquet, un bureau encombré, une bouteille de bourbon vide dans la corbeille à papier. Non, elle avait devant elle, un Harry Potter derrière un bureau en verre fumé, impeccablement rangé.
    
    Il l’écouta attentivement raconter toute l’histoire, expliquant ses recherches, ne l’interrompant que pour poser quelques questions. Il prenait des notes de temps en temps sur un bloc à petits carreaux, d’une écriture régulière :
    
    — Bien, si votre mari n’a pas quitté le pays, on va le retrouver. Par contre s’il n’est plus en France, là… Rassurez-vous, il y a de fortes chances qu’il soit toujours sur le territoire. Par contre mes honoraires seront de 1000 euros pour une semaine de travail, plus les frais.
    — Je paierai.
    — Bon, maintenant, il faut trouver l’angle d’attaque. Ce qui va nous permettre de retrouver sa trace. Laissez-moi quelques heures de réflexion, je vous rappelle en fin d’après-midi. Vous restez à Paris ?
    — Je vais prendre une chambre d’hôtel.
    — Je vous rappelle rapidement.
    
    Jérôme lui inspirait confiance. D’abord elle aurait aimé un détective plus âgé, ayant plus d’expérience, mais leur entretien l’avait rassurée, les questions étaient pertinentes, posées sur un ton rassurant et doux.
    
    Et puis il lui redonnait de l’espoir.
    
    À 17 heures, son portable sonna. C’était le détective :
    
    — Je pense avoir trouvé l’angle d’attaque. Vous m’avez bien dit que votre mari était parti avec sa voiture ?
    — Oui, c’est exact.
    — La voiture, voilà ce qui peut nous permettre de retrouver sa trace.
    — Comment ça ?
    — Une voiture, ça porte une immatriculation. On va le pister avec ça. Une voiture, ça se vend. Ou bien quand on change de département, on peut changer sa carte grise. On peut attraper des PV. Ça laisse des traces. Je connais quelqu’un au service des cartes grises, qui, disons… me doit un petit service. Si on rajoute quelques euros, mettons… 200 ou 300, on pourrait obtenir des renseignements
    — Je ne le connais pas ce numéro.
    — Rentrez chez vous et cherchez au cas où vous auriez une facture de garage par exemple, le numéro des plaques sera dessus. Rappelez-moi dès que vous aurez trouvé.
    
    Alice avait quitté ...
«1234...11»