1. Hobie 4 - Hobie se venge de la juge


    Datte: 17/10/2020, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: byCoulybaca

    ... qu'ils n'avaient pas le temps devant se préparer pour arriver à l'heure au restaurant.
    
    Sur ces mots, Franck cessa ses caresses et lui obéit docilement. Elle se gourmandait d'avoir eu des pensées perverses plus tôt, ce genre de pensées la perturbait profondément sachant ce que Franck pensait de leur environnement n'envisageant que de faire l'amour qu'avec elle.
    
    -"Peut-être... " pensa-t-elle "Que je ne suis pas au diapason de Franck...... J'aimerai tant qu'il me force à devenir une salope... Qu'il me baise quand il le veut, où il le veut, comme il le veut! ...."
    
    Mais ce qu'elle voulait vraiment c'est qu'il lui montre qu'il était le chef et qu'elle devait lui obéir.
    
    La semaine suivante, Frank et Linda avaient organisé une soirée agréa-ble au dehors le vendredi.
    
    Toutefois, comme le vendredi Frank s'attardait souvent avec ses collègues après le travail, ils avaient négocié un arrangement entre eux.
    
    S'ils rentraient tous deux assez tôt, ils iraient voir un film et puis souperaient dans un restaurant chic, sinon ils se contenteraient du sou-per au restaurant.
    
    Elle espérait que Frank rentre tôt ainsi ils pourraient aller au cinéma et ils passeraient toute la soirée ensemble.
    
    Sortant de l'autoroute, Linda se gara devant le garage fermé. Comme elle se servait de la voiture la plus récente, où qu'ils aillent, Frank pren-drait sa voiture.
    
    Se campant devant la porte d'entrée elle appela Frank, mais n'obtint pas de réponse.
    
    Elle était un peu déçue, il n'était pas rentré assez tôt pour qu'ils puissent passer toute la soirée ensemble.
    
    Si Linda avait ouvert la porte du garage, elle aurait vu que Frank ne s'était pas attardé avec ses collègues.
    
    En fait Frank était rentré tôt, mais il se trouvait ligoté sur une chaise dans les toilettes de leur chambre, la bouche obstruée par une bande adhé-sive.
    
    Linda se dirigea vers la chambre conjugale.
    
    S'étant déjà débarrassée de ses hauts talons et de sa veste, assise sur le lit elle roulait ses bas de nylon blanc sur ses cuisses.
    
    Puis elle se releva et déboutonna son corsage blanc et sa jupe noire. Elle s'exposait ainsi en soutien-gorge de dentelle et froufrou tante petite culotte, à son insu à deux paires de yeux grands écarquillés de mateurs qui se trouvaient dans les toilettes.
    
    Puis elle gagna la salle de bain pour prendre une douche bien chaude et se rafraîchir pour la soirée à venir.
    
    La vue au travers des fentes de la porte des cabinets était à couper le souffle. Bien que bâillonné et ligoté, Frank désespérait de ne pouvoir avertir son adorable femme du danger latent, Frank ne pouvait s'empêcher d'admirer le somptueux corps de sa femme.
    
    Il imagina alors l'impact que pouvait avoir son somptueux corps laiteux sur l'intrus noir à ses cotés, une grosse brute noire qui lui tenait une lame de rasoir sur la gorge.
    
    Il avait peur d'émettre un seul son, bien qu'il aurait aimé alerter sa femme, sachant que la brute lui trancherait le cou dans la seconde qui suivrait.
    
    Alors ...
«1234...9»