1. Hobie 4 - Hobie se venge de la juge


    Datte: 17/10/2020, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: byCoulybaca

    ... capote! .... Je suis en plaine ovulation, c'est l'instant du mois où je suis la plus fertile... Tu m'engrosserai à coup sur si tu éjaculais dans mes profondeurs......"
    
    Peut-être croyait-elle que parce qu'il avait absorbé une grosse part du jus du nègre elle n'avait pas à s'inquiéter de se retrouver enceinte des œuvres de ce bâtard de colosse noir.
    
    Le vendredi suivant, au soir, Il rangea sa voiture à une distance de son domicile et se glissa furtivement dans les toilettes obscures de la chambre. C'était bien mieux que d'aller faire la foire avec ses copains, là c'était une action réelle.
    
    Tout en attendant, il se demandait si le violeur allait réellement revenir comme il l'avait annoncé. Puis il entendit la porte du garage s'ouvrir, il savait que sa femme venait de rentrer.
    
    Il l'entendit alors discuter avec une voix qui lui était familière depuis la semaine dernière.
    
    Il observa le couple se démener dans le lit conjugal et vit sa femme hur-ler de douleur alors qu'il lui cassait impitoyablement son étroit petit trou du cul vierge.
    
    Mais elle ne l'avait pas supplié de ne pas lui forger un nouveau trou du cul, puis il les vit s'aimer en 69, c'était la première fois qu'elle pratiquait cette position.
    
    Puis il entendit sa femme supplier son amant noir de la baiser jusqu'à l'os et de se vider les couilles dans son utérus fertile.
    
    A la vue de la grosse bite serpentine qu'il extirpait luisant de foutre dans sa chatte engorgée, une épaisse crème s'écoulant doucement de sa chatte sur ses cuisses, Frank comprit qu'il allait pouvoir se régaler d'un dessert bien crémeux lorsqu'il rentrerait officiellement cette nuit.
    
    Frank comprit que l'homme qui partageait le lit avec sa femme était arri-vé avec elle.
    
    C'était tout simplement parce qu'il s'était pointé dans la salle des audiences pour observer la ravissante jeune femme rendant la justice.
    
    Lorsque la séance se termina, Hobie demanda à un assistant s'il pouvait voir le juge pour discuter avec elle de son temps de probation.
    
    Naturellement elle était toute proche, et elle donna son accord dans l'in-terphone.
    
    Hobie souriait de toutes ses dents en suivant madame la juge vêtue de sa stricte robe de fonction.
    
    Une fois dans son bureau, Hobie se chargea alors de retrousser sa robe fonctionnelle au tour de sa taille, puis il roula sa petite culotte sur ses genoux et la courba sur son bureau.
    
    La seule longueur il voulait discuter avec la somptueuse jeune juge était celle de sa grosse bite qui coulissait dans sa chatte détrempée.
    
    Lorsqu'il explosa au fin fond de son utérus, il extirpa lentement sa bite poisseuse et l'essuya sur le plastron de la robe judiciaire de madame la juge.
    
    Puis il était parti l'attendre dans le parking.
    
    FIN DE L'EPISODE
    
    Coulybaca
    
    Avec l'aimable autorisation de l'auteur :
    
    Black Demon 
«12...6789»