1. I - Liaisons dangereuses (56)


    Datte: 17/10/2020, Catégories: Hétéro Auteur: flyx13

    ... que j’ai eu ces derniers temps, c’est vrai que je ne me suis pas vraiment occupée de ça, et en même temps, je n’ai pas été dérangée. Histoire de ne pas rentrer dans un débat avec Shama, je ne lui fais pas part de mes doutes.
    
    — Je t’ai dit que oui ! Lui dis-je en essayant de mettre le plus de confiance possible dans ma réponse.
    
    — Et tu prends toujours la pilule ?
    
    Je vois très bien où elle veut en venir.
    
    — Oui ! Écoute, arrête de me prendre la tête, j’ai l’impression d’être chez mon gynéco là ! J’ai juste une gastro, rien de plus, pas la peine de chercher plus loin.
    
    — Une gastro... dit Shama dans un souffle.
    
    — Oui, une gastro. Bon, retourne dans ton bureau, je te rejoins dès que je me serais un peu rafraîchie ; lui lançai-je en me relevant.
    
    — Ça va aller ? Me demande-t-elle en me voyant un peu chanceler.
    
    — Oui, ça va aller, vas-y !
    
    — OK.
    
    Je me dirige vers les lavabos ; avant de sortir des cabinets, Shama s’arrête à la porte.
    
    — Tu sais Jenny, fais gaffe parce qu’il y a des gastro qui durent longtemps et qui font grossir.
    
    Elle sort alors que je me fixe dans le miroir, j’essaie de rassembler les pièces du puzzle dans ma tête mais je n’arrive pas à me concentrer ; je finis par me passer de l’eau sur le visage avant de rejoindre Shama.
    
    J’ai beaucoup de mal à avoir la tête à ce qu’elle me raconte, d’autant qu’en plus de ça, je sens le poids des regards suspicieux qu’elle me lance de temps à autre même si elle ne me dit rien car elle sait sans doute que je l’enverrais chier si elle me relançait sur le sujet.
    
    Une fois de retour dans mon bureau, j’affiche le calendrier sur mon ordinateur.
    
    Alors, reprenons depuis le début : je me souviens avoir eu mes dernières règles un peu avant de partir au Québec, ça c’est certain vu que je me suis dit que comme ça, au moins, je serais tranquille pour le voyage. Je fais glisser mon doigt sur l’écran en comptant les jours à voix basse et je me mets alors à buguer ; le doigt figé sur l’écran, je me rends compte que je suis en retard de près d’une semaine. Comment est-ce que j’ai pu passer à côté de ça ? Je suis réglée comme une horloge, ça aurait dû m’alerter, mais sans doute trop occupée à cavaler de partout pour le boulot, je n’ai pas percuté. Je m’enfonce dans mon siège en réfléchissant, c’est impossible que je sois enceinte, je n’ai pas une seule fois oublié ma pilule, ce qui m’est confirmée quand je prends la plaquette dans mon sac.
    
    Une vague de doutes m’envahit alors, et si Shama avait raison ? Non, c’est définitivement impossible, je ne peux pas le croire. Je reste immobile à fixer l’écran de mon ordinateur quand Florian entre dans mon bureau.
    
    — Salut Jenny ! Me lance-t-il d’un air guilleret.
    
    Je ferme brusquement mon pc portable tout en me redressant sur ma chaise.
    
    — Oh, euh, salut !
    
    — Qu’est-ce que t’étais en train de faire ? Me demande-t-il. Tu matais du porno, avoue !
    
    — Tu confonds avec toi là !
    
    — Ben tu me croiras ou pas mais j’ai jamais maté de ...
«12...4567»