1. I - Liaisons dangereuses (56)


    Datte: 17/10/2020, Catégories: Hétéro Auteur: flyx13

    ... de bas. Après avoir chaussé mes talons hauts, je me regarde dans la glace ; parfait, c’est sexy sans être vulgaire, je compte sur cette tenue pour raviver son excitation d’hier et le préparer pour la séance de rattrapage que je compte organiser chez moi dès ce soir.
    
    Mais si, à première vue, ça avait l’air d’aller mieux, sur la route, je me sens de nouveau un peu nauséeuse, mais pas au point de vomir, simplement une sensation bizarre. Une fois arrivée dans mon bureau, Florian vient me saluer.
    
    — Salut Jenny, alors, ça va mieux ?
    
    — Plus ou moins oui.
    
    — T’as encore été malade après que tu es rentrée chez toi ?
    
    — Non, j’ai pris une douche et ça a été après, je me suis rapidement endormie.
    
    — T’as l’air un peu fatiguée en tout cas, ça serait peut-être mieux que tu ailles voir un toubib, non ?
    
    — Mais non, pas besoin, c’est juste ce foutu sandwich qui m’a retourné l’estomac.
    
    — Encore avec ça !
    
    — Ben oui parce que ça vient de là ! Je te préviens, la prochaine fois, c’est moi qui choisis où on bouffe.
    
    — Voilà, comme ça au moins, si tu tombes encore malade, on verra quelle raison tu trouveras pour me mettre ça sur le dos !
    
    — Exactement ! Qu’est-ce que tu veux, t’es le coupable idéal en toutes circonstances ! Dis-je avant de rigoler.
    
    Il rigole à son tour puis part dans son bureau. Je me mets au boulot et au fur et à mesure que la matinée se passe, cette sensation désagréable que je me traîne depuis que je me suis levée ne me lâche pas ; ça monte, ça descend, ça monte, ça descend et j’ai beaucoup de mal à me concentrer sur ce que je fais. Le midi, je décide de ne pas sortir pour aller manger et me contente de me faire livrer une salade dans laquelle je ne fais que picorer des tomates cerises ainsi que quelques croûtons ; rapidement, plus rien ne passe et cette salade finit bien vite dans la corbeille tant sa vue me dégoûte.
    
    J’incline mon siège autant que je peux et ferme les yeux en respirant profondément pour essayer de faire passer cet état ; j’arrive à me calmer au point de commencer à m’assoupir, mais pas pour longtemps...
    
    — Jenny, j’ai besoin de toi pour un truc dont on a parlé l’autre jour ! Lance Shama en rentrant dans mon bureau d’un pas décidé, me faisant sortir brusquement de ma torpeur.
    
    — Putain de merde Shama, tu peux pas frapper avant d’entrer ! m’écriai-je en sursautant.
    
    — Oups, désolé mais je croyais que tu travaillais.
    
    — Ben évidemment que je travaillais !
    
    — T’avais plutôt l’air en train de dormir.
    
    — Oui ben ça va, je me reposais un peu !
    
    — T’as une sale tête, t’es sûre que ça va ?
    
    — Oui ça va, qu’est-ce que tu veux ?
    
    — Euh, oui, donc c’est par rapport au dossier dont on a parlé l’autre fois, tu sais, celui du client de Lyon.
    
    — Ouais, et alors ?
    
    — Et bien j’ai quasiment fini et je voulais voir avec toi si ça te convient, histoire que je puisse finaliser le tout.
    
    — Euh, OK, ben assieds-toi alors.
    
    — Tu veux pas venir avec moi plutôt ? Y a tout le dossier étalé sur mon ...
«1234...7»