1. Sous l'emprise de la drogue


    Datte: 13/09/2020, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: byCoulybaca

    Sous l'emprise de la drogue
    
    Coulybaca / Bitch Monkey
    
    --------------------------------------------------------
    
    Droits d'auteur 2009.
    
    Si vous publiez cette histoire, veuillez noter le nom de l'auteur original.
    
    Vous pouvez poster cette histoire sur des sites non- commerciaux, ou dans la partie libre des sites commerciaux.
    
    --------------------------------------------------------
    
    Chapitre 1 : Au photomaton
    
    Nous avons terminé notre glace à la vanille, je remarquais qu'elle en avait répandu sur son cou.
    
    Je me penchais sur elle, écartais ses longs cheveux noirs et léchais la glace, l'embrassant tendrement en l'enlaçant.
    
    Nous avions passé une merveilleuse journée, elle gémit sourdement en sentant ma bite se presser contre son entrejambe.
    
    Le square était calme, nous étions loin de la maison... Je jetais un œil au fin débardeur de coton qu'elle portait, il moulait étroitement sa ferme poitrine uniquement protégée par un affriolant soutien-gorge de dentelle.
    
    Elle portait une jupe courte, au dessus des genoux, qui, je le savais d'expérience était la plus courte qu'elle se permette de porter...
    
    Elevée dans une famille catholique très stricte elle montrait rarement un bout de peau, seule l'étouffante chaleur du soleil italien avait modifié ses habitudes.
    
    De plus elle se trouvait dans un pays étranger où toutes les filles dévoilaient largement leurs charmes, et comme sa poitrine était bien plus opulente que celles de la plupart des filles locales!
    
    La façon dont les italiens extériorisaient leurs sentiments, s'embrassant à bouche que veux-tu en public, l'avait vivement surprise au début de notre séjour, mais elle s'y était accoutumée.
    
    Je l'embrassais passionnément et l'étreignais fermement, me demandant s'il existait un endroit retiré où nous pourrions nous réfugier.
    
    Je n'avais pas envie de rentrer directement à l'hôtel, une énorme bosse déformait le devant de mon caleçon de bain.
    
    - Là... M'indiqua-t-elle en désignant du doit un vieux photomaton muni d'un grand rideau qui tombait au sol.
    
    Son audace me surprit vivement.
    
    - Es-tu sûre?
    
    Elle caressa mon vit alors que nous nous dirigions vers la cabine... Je la suivais de près alors qu'elle jetait un œil à l'intérieur s'assurant que personne ne s'y trouvait... Elle se trouvait dans un coin éloigné du square, entourée d'arbres de deux cotés et d'une clôture limitant l'accès à une seule approche.
    
    Une fois à l'intérieur je lui embrassais le cou, alors qu'elle me caressait la bite.
    
    Je m'assis sur la chaise et elle m'enfourcha tournée vers moi, ses miches face à mon visage alors que je me démenais pour les mignoter de la bouche.
    
    Je tendis la main dans son dos et dégrafais son soutien-gorge, je pus alors baisser ses bonnets et grignoter avidement ses mamelons.
    
    Elle gémit et commença à frotter son entrecuisse sur mon chibre bandé, uniquement séparé de son entrejambe par la fine épaisseur de mon short de coton.
    
    Elle se tint immobile un bon petit ...
«1234...11»