1. Sous l'emprise de la drogue


    Datte: 13/09/2020, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: byCoulybaca

    ... zooma sur les protagonistes alors qu'elle enfournait sa langue dans la gueule du chien qui sautait de joie.
    
    Il lapait sa bouche, se régalant du foutre qui la tapissait introduisant profondément sa langue dans sa gorge à chaque fois.
    
    Hanches entrelacées comme celles d'amants passionnés ils semblaient un couple d'amoureux bien que l'un des partenaires soit nettement plus poilus que l'autre. Sa langue sondait et explorait celle de la jeune femme, elle pressait furieusement ses miches contre la poitrine du chien.
    
    Elle releva les jambes et les referma sur son dos, levant les hanches pour mieux l'enfouir dans son intimité.
    
    Le chien pleurnichait et soudain cessa tous mouvements, je réalisai alors qu'il polluait mon adorable petite amie de sa semence bestiale.
    
    Tanya essaya de le maintenir fermement mais il perdit tout intérêt pour elle une fois qu'il eut dispensé sa semence.
    
    Il sauta en bas du banc bien que sa bite soit toujours enfouie dans ses profondeurs, il tirait de travers essayant d'extirper sa mentule de la chatte de ma pauvre amie.
    
    Il se tourna sur le coté de façon à tordre son chibre vers l'é=extérieur et tira à nouveau, cherchant à extirper son nœud qui demeurait fiché en elle.
    
    La caméra zooma sur les burnes de chair rouge qu'il cherchait à rétracter de sa chatoune, ses burnes semblaient enfler lentement avant d'exploser le chassant de son intimité.
    
    Le chien fur projeté en arrière et renifla misérablement au travers de la pièce tandis que Tanya tendait la main pour frotter ses babines et son clito, étalant la semence du chien sur sa chatoune tout en pinçant sa mamelle gauche.
    
    Elle amena une bonne dose de foutre canin à ses lèvres et le dégusta avant de nettoyer ses doigts d'une langue agile.
    
    La caméra filmait son exultation alors qu'impuissant je me demandais si vraiment l'effet des drogues ou si elle se réjouissait vraiment de ce qui lui arrivait...
    
    Texte de Bitch Monkey
    
    Traduit par Coulybaca
    
    27 avril 2009
«12...891011»