1. Confinement 2020 (2)


    Datte: 30/11/2022, Catégories: Inceste / Tabou Auteur: sexag

    Vient l’heure du repas. Il est 20h, la télé allumée, chacun commente les infos. Aucune allusion grivoise sur la séance d‘après-midi. A la fin du dîner, Adrien s’installe dans le salon devant Koh Lanta. Karine est à la vaisselle. Son travail est distrait par des pensées lubriques sur les événements de la journée.
    
    Faire la pute pour son fils, après tout, ce doit être très excitant, et en ces temps de disette, il ne faut rien se refuser. Son travail terminé, elle monte dans sa chambre et décide de s’habiller comme une stripteaseuse de cabaret : soutien-gorge noir brodé, pigeonnant et transparent au niveau des tétons, l’inévitable porte-jarretelles assorti attaché à des bas résille avec couture apparente, mini String cachant à peine sa toison abondante et lui rentrant bien entre les fesses, escarpins à talons très hauts, buste recouvert d’une nuisette violette transparente. Au fur et à mesure de son habilement, notre nouvelle déesse de la soirée sentait monter un irrésistible désir de caresses, d’excitation et en passant ses doigts sur sa touffe sous son string, recueille se premiers jets de cyprine.
    
    — Je deviens accro, pense-t-elle, il m’a tellement fait jouir ce sacré Adrien que j’ai à nouveau envie de me faire défoncer par tous les trous et avec n’importe quoi, mais sa bite est si impressionnante qu’elle devrait me satisfaire pour ce soir.
    
    Donc, tout émoustillée, elle descend retrouver son amant incestueux. Adrien, face à la télé, lui tourne le dos.
    
    — Adrien, ...
    ... tu veux de moi ?
    
    En se retournant, l’effet de surprise est saisissant.
    
    — Ouah, quel spectacle, tu es ravissante, mais surtout bandante, approche lentement en te caressant.
    
    Cette invitation que je considère comme un ordre reçu comme une soumise exacerbe mon excitation. Je sens mes tétons se dresser, mon clito bande dans mon string. Je commence à promener sensuellement mes mains sur ma figure, ma bouche s’ouvre pour laisser passer ma langue sur mes lèvres et sucer mes doigts qui descendent en pianotant sur mon corps jusqu’à mon entrejambe que je masturbe à travers le voile de ma nuisette. Ce petit jeu me fait un tel effet qu’à plusieurs reprises, j’émets de faibles jets de cyprine.
    
    — Tu me fais bander à mort Karine, regarde ma bite qui t’appelle. J’ai envie de ton jus que je vois ruisseler sur tes cuisses. Fous-toi à poil, garde juste tes bas, j’adore les sentir quand je suis contre toi. Viens au-dessus de ma tête, jambes écartées et pisse-moi sur la figure, je veux te boire.
    
    La figure inondée, Adrien se colle sur la touffe de sa partenaire, suce, aspire entre sa langue dans la grotte de Karine pendant qu’elle se caresse les seins.
    
    — Viens Adrien, c’est ta queue que je veux dans mon con, je veux que tu me ramones jusqu’à perdre haleine.
    
    La pénétration est violente et la mère incestueuse ne tarde pas à partir dans un orgasme qui la fait crier de plaisir, elle agrippe son partenaire pour le maintenir bien profond et au sommet de l’orgasme lâche prise en se ...
«1234»