1. L'Histoire est un long cheminement ! (14)


    Datte: 07/08/2022, Catégories: Lesbienne Auteur: AlexisPC

    ... toi et de Vanessa.
    
    — Mmmmhhh... moi aussi ! répondirent les deux femmes simultanément, ce qui détendit l’atmosphère et nous fit rire.
    
    Quelques instants plus tard, le téléphone de Vanessa sonna. Elle y répondit après avoir souri en regardant l’identité de son correspondant. Elle s’isola pour répondre et revint quelques secondes plus tard, en déclarant.
    
    — Alexis, pourrais-tu augmenter les portions du repas ? Nous avons des invités. Gloria, viens avec moi te refaire une beauté, ma chérie.
    
    — On peut savoir ? Demandé-je, curieux.
    
    — Hugo et Gisèle arrivent. Je viens de les inviter à dîner. Gisèle me téléphonait pour nous remercier de lui avoir rendu Hugo, mais elle a encore un détail qui l’ennuie et dont elle veut nous parler en présence de son petit ami.
    
    — Et merde ! dis-je, dépité.
    
    — Qu’y a-t-il ? demanda Gloria qui s’était déjà élancée vers la salle de bain de sa chambre.
    
    — Je pensais que tout était terminé et que nous serions quittes d’elle pour un moment ! Voilà ! Dis-je en boudant comme un adolescent.
    
    Gloria haussa les épaules et repartit se changer.
    
    Vanessa s’approcha et me susurra à l’oreille.
    
    — Ne t’inquiète pas ! Sa transformation est terminée, elle a compris tout ce qu’elle avait à apprendre. Mais je pense que les souhaits de Gloria vont être exhaussés !
    
    — Tu sais pourquoi elle vient ?
    
    — Oui ! Mais je préfère la laisser présenter la chose sous son point de vue. Je pourrais mal interpréter sa pensée.
    
    — Bon ! Si tu le dis. Allez, ...
    ... va te "refaire une beauté", dis-je en singeant des guillemets. Même si tu n’en as pas besoin, ma chérie.
    
    — Flatteur ! Ce n’est pas pour cela que je te sucerai ce soir ! Dit-elle en s’éloignant et en balançant exagérément ses fesses.
    
    — Ah bon ? Dis-je en riant alors qu’elle quittait la pièce en riant également.
    
    Une vingtaine de minutes plus tard, la sonnette de la porte d’entrée retentit.
    
    Je venais de passer une chemise blanche propre sur mes jeans.
    
    — Bonsoir Alexis ! déclara Hugo. Merci pour l’invitation ! Me dit-il en me tendant une bouteille de vin blanc.
    
    — Bonsoir ! Me dit Gisèle en m’embrassant sur les joues.
    
    — Entrez vite ! Il fait plutôt froid ce soir ! dis-je.
    
    Ce n’est qu’une fois assis dans le fauteuil du salon que je les détaillais. Hugo était vêtu d’une chemise bleue, de jeans tandis que Gisèle portait une robe noire merveilleuse, assez courte et dont le décolleté était plus que suggestif. Ses seins étaient parfaitement galbés. J’en déduisis qu’elle avait mis à profit les leçons de ses amies. Ses jambes étaient recouvertes d’un voile noir et je distinguais la couture des bas lorsqu’elle s’était assise. Des escarpins de douze centimètres complétaient sa panoplie. Elle était sublime.
    
    — Vanessa et Gloria ne vont pas tarder. Elles sont allées se doucher.
    
    Je me rendis compte de l’ambiguïté de cette phrase en voyant Gisèle rougir légèrement et Hugo ne plus savoir où se mettre.
    
    — Pas ensemble ! Enfin... non, chacune... ! Bref ! Vous avez ...
«1234...10»