1. Camille et son papa (2)


    Datte: 05/08/2022, Catégories: Inceste / Tabou Auteur: Docmature

    Sur ces paroles, Camille s’allonge sur le lit, jambes pliées et bien écartées, et m’offre à la vue sa petite chatte rasée.
    
    — Papa, comme je t’ai sucé, c’est à moi de profiter en premier de ta queue. Mais, le temps que tu redeviennes bien dur, Linda va s’occuper un peu de moi. Si elle est d’accord...
    
    — Ben ma belle, je ne sais pas si c’est la présence de ton père qui t’excite, mais tu es déchainée ce soir. Mais pas de problème, depuis l’autre jour, j’en rêve.
    
    Linda s’approche à quatre pattes et enfouit sa tête entre les jambes de ma fille, qui ne reste pas inactive et profite de ses mains libres pour se pincer les tétons. Très vite, son corps est parcouru de soubresauts et elle pousse des gémissements qui deviennent de plus en plus forts quand son amie introduit des doigts dans son vagin.
    
    — Oh oui, Linda… continue... ta langue et tes lèvres s’occupent trop bien de mon clito… ouiiii… et tes doigts… là… oui, continue comme ça… je vais jouir…
    
    De les voir toutes les deux baiser devant moi m’excite terriblement et je me masturbe tout en profitant du spectacle. Peu après, le corps de Camille se contracte et elle pousse un cri ; elle vient encore de jouir. Je ne sais plus ce qui m’arrive, moi qu’il y a peu disais être choqué de la voir ici, je n’ai plus qu’une envie, lui faire l’amour. Mais pas question de lui avouer car j’en ai presque honte.
    
    Linda se retourne et sourit en constatant que j’ai toujours la main autour de mon sexe.
    
    — Tu nous as bien matées à ce que ...
    ... je vois Jérôme… et manifestement cela t’a plu si j’en juge à la raideur de ta queue. T’inquiète, cela va être à toi. Tu vas pouvoir profiter de la chatte trempée de Camille !
    
    — Linda, quand même, tu parles de ma fille.
    
    — On ne va pas y arriver si tu continues comme ça. Une fois pour toute, nous sommes là tous les trois pour la même chose : baiser ! Camille, ta fille, aussi ! Sa pipe en est la preuve. Alors, lâche-toi !
    
    — Allez papa, écoute Linda, viens… et baise-moi ! Mais si ces mots te choquent, je veux bien te le dire autrement : cher père, votre fille aimerait beaucoup que vous lui fassiez l’amour, venez et prenez-moi. C’est mieux comme ça ?
    
    Je ne réponds pas, étant bien incapable d’avouer mon désir. Pourtant, sans un mot et sans oser la regarder droit dans les yeux, je m’approche d’elle.
    
    — Papa, j’le crois pas ! T’as honte ou quoi ? Au point où nous en sommes, c’est un peu tard. Mais si cela peut t’aider, alors tu vas me prendre en levrette. Cela sera peut-être plus facile pour toi.
    
    Camille se retourne et se met à quatre pattes. C’est vrai que dans cette position, j’ai moins de gêne. Après m’être couvert d’un préservatif, je positionne mon sexe face à son vagin, mets mes mains au niveau de ses hanches et la pénètre d’une poussée franche. Ma verge entre sans la moindre difficulté tant son antre est mouillé. Je commence mes mouvements du bassin, d’abord lentement avant d’en augmenter progressivement le rythme.
    
    — Ouiii, vas-y, continue comme ça ! C’est ...
«1234»