1. Elisabeth s'éveille (9)


    Datte: 05/08/2022, Catégories: Inceste / Tabou Auteur: Eniluap

    ... lèvres douces eurent pour effet d’inonder encore un peu plus ma culotte.
    
    — Et si tu essayais ? lui dis-je en me cambrant sur le sol, lui offrant une large vue sur mes fesses et ma chatte, à peine couverte par mon tanga.
    
    — Guide-moi, alors.
    
    Je lui demandai d’ôter ma culotte, qu’elle fit glisser le long de mes cuisses et de mes jambes.
    
    — J’ai toujours été jalouse de tes fesses, rit-elle.
    
    — Elles sont à toi, fais-en ce que tu veux.
    
    Je la sentis hésiter puis, finalement, ses mains me caressèrent. Je fermai les yeux, priant pour qu’elle atteigne rapidement ma chatte dégoulinante.
    
    — Je vais te lécher aussi, décida-t-elle. Si c’est nul, aide-moi.
    
    Je la rassurai mais, dans mon état actuel, je savais que j’allais jouir facilement.
    
    Emma s’approcha et inséra doucement un doigt dans ma fente, j’en réclamais un deuxième et sa langue. Timidement, elle posa sa langue sur la chatte en entrepris de la lécher, la suçoter, puis la dévorer littéralement. Cambrée et offerte, ma petite sœur plongeait sa tête dans mes parties les plus intimes et cela m’excitait terriblement.
    
    — Baise-moi avec ta langue ma chérie... vas-y...
    
    Sa petite langue pointue allait et venait dans mon antre humide et chaude, à tel point qu’un puissant orgasme me secoua et que je dus étouffer mes cris en plaquant une main sur ma bouche. Dans un état second, je mis du temps à me remettre de mes émotions.
    
    — Ça va ?
    
    — Tu m’as fait un bien fou, soufflai-je en l’embrassant à nouveau. Et toi, ça va ?
    
    Nue contre moi, elle n’osait pas me regarder.
    
    — Oui, c’était bon mais... c’est de l’inceste...
    
    — C’était du sexe. On est deux jeunes femmes avec des besoins. Il n’y a rien de mal à ça...
    
    — Et si les parents l’apprennent ?
    
    Je songeai furtivement aux queues de notre père et grand père dans mes trous. Il était trop tôt pour lui dire.
    
    — Ils ne le sauront pas ma chérie. Fais-moi confiance.
«1234»