1. Elisabeth s'éveille (9)


    Datte: 05/08/2022, Catégories: Inceste / Tabou Auteur: Eniluap

    ... d’une ado.
    
    — Tu as ondulé tes cheveux..., murmurai-je en lui caressant une mèche blonde.
    
    Elle hocha la tête. Sa bouche était entrouverte. Ni elle ni moi ne nous étions assises ensemble si longtemps et de manière si proche depuis notre enfance. Trop différentes pour s’entendre, je me sentais pourtant bien à ses côtés à ce moment-là et je ne pouvais douter qu’elle aussi.
    
    — Eli ? Ca ne te manque pas de ne pas avoir de petit ami, parfois ?
    
    — Pas du tout !
    
    — Mais... comment tu fais pour... ?
    
    — Pour quoi ?
    
    Mon cœur s’emballa, sans que je puisse expliquer pourquoi.
    
    — Tu sais, pour...
    
    Elle ouvrit les yeux et fit un signe vers ma culotte.
    
    — Pour le sexe ?
    
    Elle hocha la tête et je la vis rougir à la lumière de la télévision.
    
    — Ben... j’ai quelques plans et sinon je me touche.
    
    — Tu veux dire que tu oses voir des mecs seulement pour le sexe ?
    
    — Ben oui, tout le monde fait ça !
    
    Je ris et elle se renfrogna.
    
    — Je savais que tu allais te moquer. Si c’est comme ça...
    
    Elle fit signe de se lever mais je la retins par le bras. Elle se retrouva allongée, la tête sur mes cuisses.
    
    — Je n’ose pas faire ça, se confia-t-elle.
    
    — Tu veux dire qu’aucun homme ne t’a fait l’amour depuis...?
    
    — Depuis que je me suis séparée de William.
    
    Je calculai rapidement dans ma tête.
    
    — Mais ça fait des mois ! Comment tu fais ?
    
    — Parfois je me caresse... mais je ne suis pas sûre de bien savoir m’y prendre...
    
    — Tu jouis ?
    
    — Je ne sais pas.
    
    Ses ...
    ... cheveux blonds étaient épars sur mes cuisses et, depuis ma position, j’avais une vue imprenable sur son corps. Je sentais le mien se réveiller et réagir face à notre conversation.
    
    — Se masturber c’est magnifique. Tu es obligée d’être capable de savoir si tu jouis ou pas !
    
    — Pas forcément ! Tout le monde n’est pas une obsédée comme toi !
    
    — Mais je ne suis pas...
    
    — Tu plaisantes ?! Tes mecs de passage ? Et tu crois que je ne t’entends pas te faire du bien parfois ?
    
    Elle me sondait de ses yeux bleus et je déglutis.
    
    — En attendant, moi je jouis et je ne suis pas frustrée !
    
    — Que tu es pénible ! râla-t-elle en levant les yeux au ciel. Il ne me reste plus qu’à trouver un nouveau petit ami, dans ce cas.
    
    Elle ferma à nouveau les yeux.
    
    Ma raison me soufflait de lui dire bonne nuit tandis que ma libido, que je croyais calmée, se réveillait avec force. Je sentais ma culotte s’humidifier et cette chaleur bien connue inonder mon bas ventre.
    
    — Tu veux...? Tu veux que... Je...
    
    — Que tu ?
    
    — Tu veux que je te montre ?
    
    Emma ouvrit les yeux et se releva. J’avais été trop loin. Elle allait tout raconter à notre mère et j’allais être bonne pour déménager.
    
    — Sur moi ? Ou sur toi ?
    
    Surprise, ma bouche s’ouvrit sans qu’aucun son n’en sorte.
    
    — Je... comme... comme tu veux.
    
    — Plutôt sur moi, alors. Comme ça, je te dirai si ça me fait de l’effet ou pas. Et je pourrais le refaire.
    
    Emma reprit la même position que quelques minutes plus tôt : allongée, ...