1. Initiation


    Datte: 04/08/2022, Catégories: fff, inconnu, gymnastiqu, Voyeur / Exhib / Nudisme caresses, lesbos, Auteur: Dyonisia

    ... ça, lui souris-je. C’est juste que tu viens de comprendre combien ce genre d’accessoire s’avère inutile et encombrant pour travailler.
    — Oui, je crois que je ferais aussi bien de le quitter !
    
    Joignant le geste à la parole, elle lance loin d’elle l’objet incriminé. Sa poitrine est menue et pointue. Elle a un corps d’adolescente, heureuse fille ! Les aréoles sont roses et étroites, avec un bouton rond un peu plus sombre que la fraîcheur relative, ou le trouble, ont fait saillir. Liliane le remarque aussi. Elle la taquine en riant.
    
    — On est bien mieux comme ça, non ? Ou bien tu voulais nous cacher ces jolis petits pigeons ?
    — C’est vrai qu’ils sont mignons, tes seins, renchérit Christiane. Tu es bien faite, tu sais, ma chérie.
    — Vous… pardon, tu es gentille, Christiane. Moi, je les trouve un peu riquiqui, minimise Kristel. Ce n’est pas que j’en aie honte, ajoute-t-elle pour Liliane, mais quand j’ai vu vos poitrines à vous…
    — Mais c’est nous qui envions la tienne, ma puce ! J’aimerais tant avoir encore des seins fermes et pointus comme les tiens, se lâche Michèle. Mais c’est la vie, et on doit s’accepter telle que l’on est, comme dirait Annette.
    — Et encore, ma chérie, lui rétorque Brigitte, tu n’as pas à te plaindre. Si tu les avais aussi lourds que moi, ou Annette, qu’est-ce que tu dirais ?
    
    Kristel les regarde tour à tour, étonnée de cet échange sans hypocrisie et de la scène qui l’accompagne. Les filles se soutiennent la poitrine à deux mains et comparent ...
    ... leurs lolos en riant. Seule Alexandra reste silencieuse, ses seins sont plus proches de ceux de Kristel que de ceux des autres copines, ou des miens en effet. Christine vient la défier avec ses longs tétons. Elles entament aussitôt un combat de seins. Si je n’interviens pas, la situation va dégénérer…
    
    — Hé, ho, les filles ! Il serait temps de s’y remettre, non ? Alexandra, arrête de faire joujou avec les tétons de Christine et reprends la séance, s’il te plaît.
    
    J’ai un peu honte de l’avoir injustement rabrouée, mais au moins tout le monde regagne sa place et Alexandra se remet dans son rôle de leader.
    
    — Avancez d’un pas, on reprend la même position, jambes écartées, le pied contre le pied de sa voisine et le buste penché en avant, bras vers le sol.
    
    Elle rappelle de garder le corps fixe des pieds à la nuque en conservant les épaules et les bras souples, et commande des battements coordonnés des bras, vers la droite, puis vers la gauche.
    
    — Bien ensemble surtout. Attention… top ! Droite… Gauche…
    
    Comme tout à l’heure, les battements sont de plus en plus rapides. Le manque d’entraînement fait vite perdre le rythme à Kristel. Ses mains et ses bras s’emmêlent de façon désordonnée avec ceux de Brigitte et les miens. Elle s’excuse à chaque fois au début, puis elle perd le compte… La voyant prête à abandonner, Alexandra arrête l’exercice à la satisfaction générale.
    
    — Je suis désolée, j’ai tout embrouillé, déplore Kristel.
    — Au contraire, on te remercie, affirme ...
«12...567...»