1. Une première fois (2)


    Datte: 03/08/2022, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: Kama666

    Jack m’embrasse à pleine bouche et passe sa main sous ma jupe pour caresser mes fesses. Nous quittons l’appartement pour monter dans le taxi,
    
    Il n’y a plus de marche arrière possible sauf « stop ou encore » NICOLAS A NOUS ......... TROIS
    
    Le taxi est là à notre porte, Jack donne l’adresse rue de Chazelles et passe un bras autour de mes épaules pour me réchauffer, je suis contente de son attention, car je frissonne de peur encore. Son autre main libre se dégage et se pose sur mon genou, elle remonte doucement sous la robe assez large qui n’offre aucune opposition et atteint rapidement mon ventre, étant au milieu de la banquette arrière, j’ai de la place pour ouvrir largement ma jambe extérieure et permettre à sa main de se poser sur mon clito sans toucher au bijou, clito qui pris dans son bijou est aussi dur que sensible, immédiatement une onde de bien-être m’envahit, je ne frissonne plus, je suis bien, le regard du chauffeur dans le rétroviseur me surprend et je constate que mon ventre est exposé entre les deux fauteuils avant, mais il est trop tard... t’es-tu rincé l’œil mon salaud ?
    
    Nous passons devant le parc Monceau et 3 minutes après, nous nous arrêtons à l’adresse demandée. C’est un bel immeuble, 4 sonnettes sont à l’entrée dont une porte les initiales NK, c’est très discret comme tout le quartier. Une voix chaleureuse répond puis nous nous annonçons.
    
    — C’est Line et Jack.
    
    — Oui bonsoir, c’est au 4ème.
    
    Nous entrons, tout est superbe sans tape à ...
    ... l’œil, devant nous, un escalier en bois avec une très belle moquette et à notre gauche, l’ascenseur, nous y entrons, Jack le dernier qui appuie sur le 4, lentement nous montons et au fur et à mesure, mon cœur se met à battre de nouveau de plus en plus fort, j’ai des suées, j’ai l’impression que je vais m’évanouir, Jack me protège et simplement le fait de poser sa main sur le manteau à la hauteur de la cuisse me rassure, - Line ne t’inquiète pas tout va bien se passer nous sommes deux, il est seul !
    
    Nous arrivons, l’ascenseur s’arrête, immédiatement la porte s’ouvre et apparaît devant nous un bel homme de type méditerranéen, de taille moyenne, une belle chevelure châtain, un sourire gracieux très doux, il salue tout d’abord Jack qui se retire pour me libérer la vue sur Nicolas.
    
    — Bonsoir Line, bienvenue, je suis très content de vous accueillir, Jack m’a parlé de vous, mais le cachotier ne m’a pas dit la vérité quant à votre beauté, vous êtes ravissante.
    
    — Bonsoir Nicolas, je suis heureuse de vous rencontrer.
    
    (il est difficile de penser que ce monsieur a un sexe aussi gros)
    
    — On s’embrasse ? et sans répondre, je tends la joue en la tournant à peine ainsi involontairement ses lèvres rencontrent le coin de mes lèvres »
    
    Son regard est lourd et profond, il a des yeux bleus comme le bleu profond de la Méditerranée, je crois que je vais me perdre dans ce regard, je suis hypnotisée et figée. C’est un homme d’environ 45 ans. Il me prend par le bras avec beaucoup de ...
«1234»