1. Une douceur de Miel (3)


    Datte: 02/08/2022, Catégories: Inceste / Tabou Auteur: AnaLyse

    ... d’une troisième érection, alors j’ai recommencé à me masturber et j’ai été de plus en plus excité, lorsque j’ai vu Man avec un vibromasseur rose bonbon à la main, avec lequel elle a commencé par stimuler son clitoris sorti de sa grotte protectrice. Ensuite, elle l’a introduit dans son vagin tandis que le haut de ses petites lèvres était écarté, me faisant cette fois encore penser à un papillon.
    
    Elle a fini par s’empaler sur son gode, alors qu’il était posé verticalement sur le lit et qu’elle s’était retrouvée à genoux dessus. Étant donné qu’elle était alors de dos, la vision de son anus fripé entrouvert aussi rose que ses petites lèvres et ses tétons, m’a fait penser qu’à ce moment-là, sa carrière de joueuse de boules avait déjà dû commencer.
    
    Après que j’ai éjaculé une troisième fois dans un nouveau mouchoir, ce dernier est allé rejoindre les deux premiers.
    
    χ
    
    La quatrième série datant de mai 2004 montrait Man debout devant un miroir, habillée d’une nuisette blanche collant à sa peau, parsemée de fleurs roses et jaunes. Un ruban couleur lavande était gansé juste en dessous de sa grosse poitrine, elle aussi gainée par le fin vêtement. Un autre ruban identique, se trouvant au niveau de ses reins. Elle avait cette fois aux pieds des mules en cuir blanc, toujours à talons aiguilles d’une dizaine de centimètres de haut et ces derniers étaient entourés de cuir doré. De plus, elle portait les mêmes bijoux que la fois précédente, à savoir un collier un bracelet et des ...
    ... boucles d’oreilles en perles.
    
    Elle n’a pas tardé à se retrouver sur un lit blanc, sur lequel elle s’est débarrassée progressivement de son habit de nuit, pour finir nue, mais en ayant gardé ses chaussures. J’ai été légèrement étonné lorsque j’ai senti mon sexe redevenir raide, alors profitant de cette aubaine, j’ai recommencé à me palucher, tout en regardant ces photos toujours très excitantes.
    
    J’ai éjaculé avec encore moins de sperme et mon sexe commençait à être douloureux, à force d’être sollicité aussi longtemps. Ce qui ne m’était jamais arrivé avant cette nuit. Mais constatant sur mon réveil posé sur la table de chevet qu’il n’était pas encore minuit, j’ai décidé de continuer de visionner les photos de ma Man, dans des tenues très sexy et exhibant peu à peu ses trésors cachés.
    
    χ
    
    La cinquième série et la dernière que j’ai regardée ce soir-là datait du mois de juillet 2004. Elle présentait Man cette fois complètement nue et sur une chaise longue en bois, avec pour seul bijou son piercing au nombril. Elle était apparemment dans une salle de bain, au sol carrelé de blanc et aux murs recouverts de carreaux anthracite. La pièce se trouvait sous les toits, puisqu’on pouvait voir un velux sur le plafond incliné. Elle posait ensuite soit sur le siège, avec une serviette éponge pour amortir la dureté des lattes sur siège, soit directement par terre, ne semblant pas avoir à souffrir de sa froideur.
    
    Cette fois encore, elle adoptait des positions qui se voulaient tantôt ...