1. Une douceur de Miel (3)


    Datte: 02/08/2022, Catégories: Inceste / Tabou Auteur: AnaLyse

    ... tatouage. Il était dans des verts dégradés et il s’agissait incontestablement d’un pampre de vigne, commençant environ cinq centimètres au-dessus de la raie de ses fesses, qui se divisait en montant en deux parties symétriques, qui s’écartaient pour grimper de chaque côté de son dos, couvrant ainsi ses reins. Rien n’y manquait, ni les feuilles ni les grappes de raisin blanc qui étaient au nombre de quatre, ni les sarments et leurs vrilles.
    
    Puis Man a pris des poses tantôt sages tantôt provocantes, pour finir de face devant la chaise accroupie et les cuisses largement écartées. C’est à ce moment-là que j’ai éjaculé dans le mouchoir en papier, que j’avais préparé à cette intention.
    
    χ
    
    Sur la série suivante, Man posait devant une cheminée allumée, ce qui était d’ailleurs le titre du nouveau dossier, contenant les clichés datés de deux mois après les précédents, c’est-à-dire de novembre 2003. Elle portait cette fois pour tout vêtement des sandales noires très légères, avec des talons aiguilles toujours aussi haut et encore plus fin. Ainsi qu’une ceinture dorée composée en alternance de quatre cercles vides soudés les uns aux autres, ainsi que de disques au milieu desquels il y avait de grosses pierres, tantôt jaunes et tantôt bleues. J’ai également remarqué que Man paraissait plus détendue et arrivait même à sourire, alors que sur la série deLa Chaise Noire elle était restée tout le temps sérieuse.
    
    Du haut de mes 18 ans, mon sexe n’a pas tardé à redevenir raide, ...
    ... devant le charmant spectacle qui m’était offert. Cette fois sans me poser de questions, j’ai recommencé à m’astiquer la tige, après avoir remplacé le premier mouchoir qui avait fini sur la moquette. Grâce à ma longue expérience de branleur, je savais que le sperme ne tache pas, ou qu’au pire, il se nettoie facilement.
    
    Les clichés se sont succédé, montrant Man parfois debout parfois assise sur le rebord de l’âtre, pour finir pieds nus à quatre pattes sur un pouf, apparemment en cuir et de couleur parme, avec ses gros seins pendant sous elle. C’est à ce moment-là que j’ai joui pour la deuxième fois, mais sperme a giclé moins abondamment que lors de ma première éjaculation. Quand mes couilles ont été vides, le mouchoir chargé de ma semence est allé rejoindre celui qu’il l’avait précédé, sur le sol de ma chambre.
    
    χ
    
    La troisième série de photos datée de mars 2004 présentait Man sur un lit avec des draps blancs imprimés de fleurs roses. Pour la première fois de ma vie, je la voyais maquillée et elle portait une guêpière noire, ainsi qu’un slip assorti et des bas fumés autofixés, ornés eux aussi de fleurs à mi-cuisses. Sa tenue était complétée par un collier un bracelet ainsi que des boucles d’oreilles, tous en perles de culture. Alors que je faisais défiler les clichés, elle n’a pas tardé à se retrouver nue, n’ayant gardé que ses chaussettes hautes semi-transparentes et bien entendu, elle prenait des poses parfois alanguies et parfois provocantes.
    
    J’ai sans surprise été pris ...