1. Alexia, premiers pas dans le monde de la perversion (1)


    Datte: 25/07/2022, Catégories: Transexuels Auteur: al3x1a

    J’ai toujours eu un fort attrait pour la féminité, la variété des matières, des styles. La possibilité de toute extravagance, et bien sûr la sensualité et l’érotisme que la femme apporte dans sa tenue, sa présentation.
    
    Cela fait bien plusieurs années que je m’imagine en femme séductrice dans mes moments solitaires, mais plus que ça, je m’imagine exciter un homme, le caresser et jouer avec ma langue. Avant de m’abandonner à ses plaisirs avec soumission et délectation.
    
    Malheureusement... 29 ans et je n’ai toujours pas vécu ça. Pourquoi ? Tout simplement, car je ne suis pas une femme.
    
    Alors c’est décidé, je vais assumer cette femme fatale et dévergondée. Après tout, il n’y a pas de honte à assouvir ses plaisirs les plus intimes.
    
    D’ailleurs, quatre ans après, me voilà en train de partager mes expériences passées avec vous, et pourquoi pas de temps en temps mes fantasmes, mais vous le saurez en temps utile. Alors me voilà prêt... prête ... Pour le grand saut de la féminité.
    
    Dans ma tête, plusieurs étapes se bousculent :
    
    — Les vêtements.
    
    — Le maquillage.
    
    — Les artifices.
    
    — La pratique sexuelle.
    
    Bon, il faut remettre dans l’ordre.
    
    Tout d’abord, gommer ce qui fait de moi un homme et n’a plus de raison d’être, par ici l’épilation, par-là les gommages et hydratation de peau. Pour l’entrejambe, serais-je active ou passive avec, je ne sais pas encore vers quoi je me dirige.
    
    D’abord, je vais commencer à pratiquer le maquillage. L’enfer au début, je ...
    ... découvre sur le tas, et je découvre astuce après astuce mon rituel. Pas question de ressembler à un mec en résille. Et seulement ensuite flâner sur les sites de VPC, objectif garde-robe polyvalente, pratique et sexy.
    
    Finalement, la transformation d’Alexis en Alexia est rodée.
    
    Bien sûr, j’ai, à chaque étape de mon perfectionnement, également appris les plaisirs anaux. Et je ne vous raconte pas la quantité de sex toys acquis... Dire qu’au début, un petit rosebud était compliqué et que je joue maintenant avec des plugs gonflables.
    
    Oups désolée, je divague... je n’étais pas là pour dresser un inventaire du maquillage.
    
    Bref, cela fait quelques semaines que je traîne sur un site de rencontres de travestis et que je goûte aux plaisirs du pouvoir sur le désir des hommes.
    
    Tellement facile de les aguicher avec une photo de croupe en dentelle talon. Je suis en permanence excitée à m’imaginer sucer un homme à genoux avant de m’offrir à lui, de me sentir possédée ... un peu marre du gode...
    
    Je n’ai en fait aucune attirance pour eux. Seuls leur bite et leurs coups de reins m’intéressent.
    
    Alors voilà, nous sommes samedi soir et j’ai décidé de ma première ce soir. Voilà à peine 6-8 mois que je joue à cette transformation.
    
    Hop passage aux ongles, j’ai déjà fait l’expérimentation des capsules, mais je maîtrise encore mal, donc ce soir, ce ne sera que vernis sur ongles naturels. Ensuite le petit rituel maquillage : crème hydratante, stick cache barbe, fond de teint, ...
«1234»