1. Virage inattendu


    Datte: 05/07/2022, Catégories: h, fh, couplus, voyage, voiture, amour, Voyeur / Exhib / Nudisme Masturbation pénétratio, init, initiatiq, Auteur: Hisoka02

    ... maintenant ses yeux rivés dans ceux de Jean. Pascal poussa également un cri rauque et étreignit la poitrine de sa femme tandis que la violence de leur orgasme les emportait tous les deux.
    
    Jean se sentit un peu stupide, ayant l’impression de ne plus être à sa place de nouveau, et baissa les yeux tandis que son sexe, un instant plus tôt raide et gonflé, perdait de sa superbe. La main d’Ève vint soudait effleurer son épaule.
    
    — Que t’arrive-t-il ? lui demanda-t-elle en souriant doucement. Continue à te toucher, prends ton plaisir… comme nous.
    
    En entendant ces mots, le sexe de Jean se remit à gonfler et celui-ci se mit à nouveau à se caresser fermement, d’un mouvement ample et d’un rythme soutenu, mais sans toutefois réussir à retrouver l’excitation qu’il avait ressentie un instant plus tôt.
    
    La main d’Ève quitta un instant son épaule, puis revint pour se poser sur son bras qui imprimait toujours sa main à le délicieux va-et-vient de sa caresse. Puis la main de la femme descendit le long de son avant-bras pour se poser sur sa main et effleurer du bout de l’index le méat suintant les premières gouttes d’un plaisir maintenant imminent. Ève prit alors le poignet de Jean, ôta la main de ce dernier pour en prendre la place sur le ...
    ... sexe du jeune homme. Elle se mit alors à le caresser d’une main douce, mais vive, caressant vigoureusement le gland luisant et glissant de sécrétions puis descendant le long de ce jeune sexe qui reprit tout à coup tout son volume.
    
    D’un geste sûr, souple, expert, elle masturba le sexe de Jean qui, croisant le regard de cette femme souriante, rassurante et si voluptueusement désirable, se laissa complètement submerger par la sensation si délicieuse de cette main sur son intimité. Il croisa le regard de Pascal qui souriait également, bienveillant, tout aussi rassurant que sa femme.
    
    — C’est bon, pas vrai ? lui dit-il. Tu vas bientôt venir ?
    — Ne te retiens pas, dit Ève. Prends ton plaisir entièrement.
    
    Sur ces mots, Jean ne fut plus capable de se retenir et son sexe éjacula plusieurs longues giclées qui retombèrent sur son ventre, puis s’écoulèrent sur la main de sa bienfaitrice qui contempla son plaisir, le sourire aux lèvres. Son regard se tourna vers son mari qu’elle embrassa amoureusement tandis que sa main continuait d’extraire le plaisir du corps de Jean.
    
    — Bien, si nous allions prendre le petit déjeuner, dit Pascal d’un ton naturel.
    
    Tous trois se levèrent et s’habillèrent avant de se diriger vers le coin cuisine. 
«12...891011»