1. Une maman attentionnée en manque (1)


    Datte: 22/06/2022, Catégories: Inceste / Tabou Auteur: Guiguime

    ... âne, et en pyjama difficile de le cacher. Là plus aucun doute ma mère avait les yeux rivés sur ma bosse puis s’assit à côté de moi.
    
    — Ouah mon chéri je vois que depuis hier je ne te laisse pas indifférent. Je vois que ta Mounette te fait bander fort.
    
    Géné, je marmonais quelques mots inaudibles, puis elle me coupa et dit.
    
    — Tu sais mon chéri, c’est normal de ressentir des émotions à ton âge pour de belles femmes et même si je suis ta mère il n’y a aucun mal, au contraire c’est d’autant plus beau. Il me semble que tu es encore vierge et moi depuis ton père c’est assez calme sexuellement. Tu ne penses pas qu’il faut mettre un terme à tous ça ? En plus je ne peux pas te laisser dans cet état là mon fils, tu vas craquer ton pyjama si ça continue.
    
    — Mais maman, je ne peux pas, tu es ma mère c’est imp...
    
    Elle me mit le doigt sur la bouche me prit par la main et me jeta sur son lit. Je ne bougeai plus, pétrifié, je ne disais rien et là laissai faire.
    
    Elle baissa d’un coup mon pyjama laissant apparaître mon sexe qui ne la laissait pas indifférente vu comment elle écarquillait les yeux.
    
    — Mon chéri hier je me suis masturbée en pensant à toi, c’est plus fort que nous, la tension est trop forte je n’en peux plus.
    
    Sur ces mots elle prit mon engin avec les deux mains et commença à me donner des coups de langue sur mon frein. J’étais stupéfait, je ne bougeais plus, je profitai juste de ce moment comme un rêve, en train de sentir sa délicate langue parcourir ma ...
    ... colonne de chair. Elle commença à me branler, me donner des coups de langue, me gober le gland en faisant le tour de celui-ci avec sa langue.
    
    J’étais aux anges, ma mère me suçait comme une déesse. D’un coup elle se releva et me dit :
    
    — eh bah alors Guillaume ça va pas ? Tu ne parles pas ? Allez détends toi mon chéri tu vas t’occuper de ma chatte ça va te faire du bien.
    
    Sur ces mots elle se déshabilla devant moi me montrant sa magnifique chatte épilée qui était déjà toute mouillée. Elle se mit par dessus moi tête bêche et on commença un 69. Je lui léchai les contours de sa chatte puis l’entrée de son vagin tout en titillant son bouton d’amour avec les doigts. Je sentais qu’elle commençait à gémir et a pousser des râles de plaisir alors je mis plus de vigueur et pinçait, roulait son bouton tout en continuant les coups de langue bien placés. Au même moment. elle commença à avaler mon engin de plus en plus jusqu’à le voir disparaître complètement dans sa bouche. Elle me malaxait mes couilles, pompait mon dard et ralentissait sur mon gland pour me donner le plus de plaisir. Nous étions aux anges, elle gémissait de plaisir, et je commençai à sentir que ça venais. Je lui fis savoir et elle me répondît :
    
    — Vas-y mon chéri, tu peux tout lâcher, soulage toi dans ma bouche je suis ta maman je te dois bien ça.
    
    Ni une ni deux je lui ai envoyé 5 longs jets de sperme au fond de sa gorge bien visqueux et elle a avalé tout comme une grande.
    
    — Je suis ta salope mon chéri, j’adore ...