1. Le jour J


    Datte: 22/06/2022, Catégories: fh, cocus, candaul, inconnu, grossexe, caférestau, Voyeur / Exhib / Nudisme Masturbation facial, Oral préservati, pénétratio, confession, Auteur: Mac2mac

    ... d’autre part, si je doute que la plupart de ces queues soient réellement celles des auteurs de ces messages, je ne comptais pas recruter un homme sur la seule taille de son sexe, même si l’idée de voir ma femme se faire prendre par un mec bien membré était un critère important. Certains mecs me demandaient sans détour de leur donner le mail de mon épouse afin de discuter directement avec elle, échanges sur lesquels je n’avais pas l’assurance d’avoir le contrôle. Enfin, nombre de candidats n’y allaient pas par quatre chemins, et se proposaient de contenter mon épouse dans des termes on ne peut plus explicites.
    
    Morceaux choisis (fautes d’orthographe en moins…) :
    
    Et j’en passe…
    
    Je dois avouer que certaines de ces propositions me laissèrent rêveur, cependant le côté vulgaire de la formulation fut rédhibitoire. Clairement, si j’espérais trouver un sexfriend capable de baiser ma femme comme il se doit, c’est-à-dire longuement et vigoureusement, je ne comptais pas risquer de l’effrayer ou la mettre en danger, en la mettant entre les mains d’un homme vulgaire, irrespectueux ou égocentrique.
    
    Tout au long de cette période, je gardai le secret sur mes recherches, désireux de proposer à Sophie des candidats potentiels une fois que j’aurais effectué une sélection préalable, et peut-être même pris contact avec certains d’entre eux. Je fus donc obligé d’être patient, lisant méticuleusement, au fil des jours, chaque message reçu.
    
    C’est au cours de la semaine suivante qu’un ...
    ... post retint mon attention. Il émanait d’un certain Éric. De façon assez courtoise, il se présentait comme un trentenaire célibataire de trente-cinq ans, ayant une expérience raisonnable dans le domaine candauliste. Habitant le département limitrophe et travaillant dans le libéral, il annonçait être très disponible. Très soucieux de son hygiène personnelle, il proposait en outre de fournir un test HIV négatif si des relations non protégées étaient évoquées.
    
    Après lui avoir témoigné mon intérêt, nous convenions d’échanger des photos, afin de s’assurer de la compatibilité physique entre ma femme et lui. Je sélectionnais des clichés de Sophie, où son visage ne figurait pas, assez variés : habillée, en maillot deux-pièces, et une dernière plus suggestive où elle apparaissait, en culotte, à quatre pattes les fesses offertes. Si mon épouse affiche quelques rondeurs, plutôt bien situées à mon goût, mon interlocuteur me félicita d’avoir une femme si attirante, et sembla particulièrement apprécier la dernière photo, relevant le côté appétissant de son postérieur.
    
    Ses photos révélaient un homme assez distingué, plutôt grand et massif. Il ne cachait pas son visage, et apparaissait également en maillot, puis nu, de dos, confirmant qu’il était plutôt bien bâti et devait s’entretenir régulièrement.
    
    Soucieux de satisfaire mon épouse en tous points, je lui demandais ce qu’il en était de la taille de son sexe. Il me répondit qu’il n’avait pas pour habitude de photographier sa queue, mais ...
«1234...10»